676 jours plus tard (carte blanche) 14/11/2018 . Nicolas

image that represent 676 jours plus tard (carte blanche)

Cela fait maintenant 676 jours que j’ai rejoint NewB en tant que responsable de la communication. Presque 2 années passées à côtoyer Médecins du Monde et Vluchtelingenwerk Vlaanderen dans nos bureaux du BOTA 75 à Saint-Josse. Janvier 2017, j’y repense souvent ces derniers temps. J’ai parfois du mal à me rendre compte de tout le chemin parcouru depuis cette date. Pour être honnête, j’entretiens d’ailleurs une petite frustration à l’idée que les progrès réalisés depuis lors ne sont pas toujours perceptibles de l’extérieur. Alors je prends la plume.

 

Ne nous voilons pas la face : 2017 commençait mal. Donald ne faisait officiellement plus rire et ma tournée minérale avait fini en eau de boudin. Malgré tout, j’étais content de commencer à consacrer de l’énergie à un projet avec du sens. Je découvrais aussi avec plaisir que, au-delà des belles intentions, les valeurs renseignées sur le site de NewB se traduisaient de façon concrète dans le fonctionnement des équipes de la coopérative. À l’heure actuelle, ces grands principes n’ont pas changé mais sont désormais appliqués par une équipe élargie et rajeunie depuis l’arrivée de Matthias, Adrien, Magali, Tom (et un autre Tom), Julien, Jürgen, Koen et France. D’une petite dizaine, nous sommes maintenant une petite vingtaine motivée à œuvrer pour une finance différente et ça se ressent.

 

En 676 petits jours, vous avez assisté à l’uniformisation de nos différents canaux de communication, la mise en place d’un nouveau style graphique pour notre coopérative, la création d’un tout nouveau site, le développement de nos solutions d’assurance et vous n’avez pas tout vu. Parce que, même si nous vous tenons informé(e)s du mieux que nous pouvons, beaucoup de travail a également lieu en coulisse. Qu’il s’agisse de l’organisation des assemblées générales plusieurs mois à l’avance, des développements informatiques pour notre future banque ou de notre dossier bancaire qui compte actuellement plus de 800 pages, vous ne voyez en général que la partie émergée d’un l’iceberg qui prend actuellement de la vitesse.

 

Rassurez-vous, nous sommes loin du Titanic. En réalité, en 676 jours, jamais notre banque éthique, durable, honnête, transparente, coopérative ne m’a parue aussi proche et aussi nécessaire. À l’heure où la politique semble plus que jamais éloignée des réalités citoyennes et gouvernée par les intérêts financiers d’une minorité, je suis convaincu de la nécessité de pouvoir voter avec notre argent. Qu’on le veuille ou non, les décisions prises dans la sphère politique sont largement influencées par des préoccupations économiques alors pourquoi pas commencer par agir sur celles-ci en remettant directement la finance au service de notre société plutôt que l’inverse ? Ces presque 2 années de travail passées chez NewB à côtoyer des personnes dynamiques et engagées au quotidien m’ont aussi permis de prendre conscience de l’importance que revêt un projet comme le nôtre aujourd’hui.

 

Aujourd’hui, 676 jours plus tard, les choses s’accélèrent et je tenais à remercier tous les coopérateurs et les coopératrices qui nous soutiennent avant d’entamer une année 2019 qui s’annonce pleine de défis. Nous avons tou(e)s un rôle à jouer et vous l’avez compris. La preuve en est ce forum local animé à Arlon où une trentaine de personnes sont venues s’entasser dans une petite salle pendant 2 heures pour échanger sur NewB, par 30 degrés, sans avoir mangé. La preuve en est les ambassadrices et ambassadeurs qui consacrent bénévolement temps et énergie pour faire connaître notre projet tout au long de l’année. La preuve en est les membres de notre comité sociétal et de notre conseil d’administration qui dédient chaque mois leur expérience et leur talent à notre coopérative sans que la moindre rémunération leur soit versée.

 

Qu’il s’agisse de parler de NewB à son entourage, de la prise d’une de nos assurances, de s’investir en tant qu’ambassadeur ou ambassadrice : nous avons toutes et tous un rôle à jouer et cela sera encore plus vrai l’année prochaine. On compte sur vous. De notre côté, soyez certain(e)s que nous allons tout faire pour que notre banque puisse voir le jour.