Assemblée générale 2018 : vos questions 11/10/2018 . Matthias & Nicolas

image that represent Assemblée générale 2018 : vos questions

Nous avons reçu toute une série de questions des coopérateurs et coopératrices à l'occasion de notre assemblée générale du mois de juin. Depuis lors, nous avons mis un point d'honneur à répondre individuellement à toutes les personnes concernées. Comme promis, voici une compilation des questions posées ... et de nos réponses évidemment.

  1. Pourquoi créer une autre coopérative plutôt que de recapitaliser la coopérative NewB originale ?

Cette option reste à l’étude. Nous sommes encore en train d’évaluer la question avec nos conseillers juridiques et financiers ainsi qu’avec les autorités de contrôle avant de décider s’il convient de faire l’appel à capitaux dans la structure actuelle ou d’en créer une nouvelle. Nous retiendrons bien entendu la solution la plus efficiente sur la base de cette étude. La résolution qui a été votée à l’assemblée générale avait avant tout pour but d’anticiper l’hypothèse où le recours à une seconde coopérative* devra être préféré.  Si après cette évaluation, nous concluons qu’un appel via la structure actuelle est plus approprié, nous retiendrons évidemment cette option.

  1. Des non-coopérateurs pourront-ils participer à la nouvelle capitalisation ?

Comme dans la structure coopérative actuelle, l’appel serait ouvert à tous, de sorte qu’il ne sera en effet pas nécessaire d’être coopérateur de la première structure pour participer, le cas échéant, à la seconde.

  1. Va-t-on devoir payer pour un compte à vue chez NewB?

Les conditions exactes liées au compte à vue sont encore à l’étude. Les banques font traditionnellement peu de marge sur un tel produit et peuvent se permettre d’appliquer un tarif bas voire « gratuit » car elles peuvent le combiner avec une gamme d’autres produits plus rentables. Nous devrons faire des choix dans la définition du modèle économique mais notre objectif restera d’offrir le prix le plus juste et transparent possible dans la lignée de nos valeurs.

  1. Pourquoi ne pas investir de nouvelles parts dans NewB plutôt que d'investir dans NewB Bis? (à l'exception de la garantie du remboursement éventuel)

Nous avons l’intention de faire en sorte que tous nos coopérateurs, qu’ils investissent dans la coopérative actuelle ou la coopérative bis, soient traités de la même manière en cas de succès de l’opération et d’obtention de l’agrément bancaire (même valeur des parts après la fusion des deux structures). A l’exception de la garantie du remboursement éventuel en cas d’échec de l’opération, il n’y aura donc, en principe, pas de différence de traitement entre un coopérateur de NewB et un coopérateur de NewB bis.

 

  1. Merci de présenter une projection du bilan bancaire sur 3 ans avec le ratio de solvabilité (Ratio de solvabilité selon les règles bancaires Corep)

Nous avons bien connaissance des règles Corep, mais les hypothèses pour les 2 à 3 prochaines années sont encore tellement diverses à ce stade qu’un tableau pertinent serait particulièrement difficile à composer. Nous ne connaissons notamment pas les exigences capitalistiques exactes que l’autorité de contrôle imposera ni le timing dans le traitement de notre dossier. À ce stade, le nombre de variables restant tellement grand qu’un budget clair, complet et compréhensible ne nous semble pas encore opportun ni réaliste. Une fois plus d’inconnues éclaircies (au plus tard à l’annonce du lancement de la campagne de capitalisation) nous prévoyons bien sûr de communiquer des projections et ratios pertinents.

 

En Belgique, le capital minimum pour constituer une banque est de 6.200.000 €, mais ce n'est pas du tout cela que nous visions pour démarrer. En effet, les règles actuelles relatives à l'octroi d’un agrément bancaire exigent nettement plus. En résumé, le capital doit être suffisant pour respecter les ratios réglementaires mais il doit aussi permettre de couvrir les pertes des prochains exercices jusqu'au retour de l'équilibre et de faire face à des événements de tensions (stress tests) qui ne sont pas directement intégrés dans les projections financières de base. De plus, il faut toujours disposer d'un capital suffisant pour pouvoir arrêter les activités « proprement » si notre coopérative venait à échouer.

 

Les plans dont nous discutons avec la Banque Nationale de Belgique tiennent compte de ces éléments et sont à l'origine de la proposition de créer une structure de capitalisation séparée.

 

  1. Comment parler de transparence et soumettre au vote des éléments sans exposer les éléments bancaires ?

La question a déjà fait l'objet de débats en interne car il est très difficile de trouver un équilibre entre une information détaillée et un excès d'information. Notre communication se doit de rester compréhensible pour toutes les coopératrices et coopérateurs qui n'ont pas nécessairement d'expérience dans ce domaine.

 

  1. Les produits d'assurances et autres à venir : l'accès à ceux-ci implique-t-il obligatoirement d'être un membre coopérateur de NewB? Si oui, cela ne freinerait-il pas la possibilité de permettre à chacun d'aborder NewB à son rythme/sa façon ?

Pour le moment, la personne qui prend l'assurance doit effectivement être coopératrice : il s’agit d’un service de la coopérative à ses membres. NewB est destiné à appartenir à ses clients comme le veut la structure coopérative. Le « prix d’entrée » (20 €) nous semble suffisamment bas pour permettre à tout un chacun de devenir coopérateur. Nous rappelons que l’idée de base de NewB est de changer la finance de différentes manières. Vendre des produits financiers est un élément important dans notre approche, mais pas le seul. Pouvoir informer et motiver les coopératrices et coopérateurs et permettre une réappropriation de la finance par les citoyennes et citoyens en est une autre.

  1. Y a-t-il sur le plan politique belge ou européen des nouvelles lois ou directives qui favoriseraient l'obtention de la licence bancaire pour NewB ?

Il n'y a pas de réelle évolution du point de vue de la politique belge. Par contre, le Mécanisme de Supervision Unique (MSU) de la Banque Centrale Européenne (BCE) est maintenant en place au niveau européen. Cela pourrait être positif pour NewB étant donné que le modèle coopératif est déjà présent de manière marquante en Europe et que la Belgique pourrait être mise en difficulté si l'harmonisation des règles d'autorisation n'était pas respectée. Aujourd'hui, les autorités européennes insistent beaucoup sur la proportionnalité, à savoir qu'il faut tenir compte de la taille et des activités de l'institution qui introduit une demande.

  1. Ne serait-il pas opportun de travailler avec Triodos pour déposer l'argent que les utilisateurs de la NewB GoodPay vont dépenser ?

Malheureusement ni Triodos ni d’autres acteurs avec des valeurs relativement proches des nôtres, n’offre pas ce service : il ne s’agit pas uniquement de déposer de l’argent mais également de faire en sorte que l’argent qui rentre soit directement affecté au sous-compte lié à la carte, ce qui nécessite une organisation technique et est soumis à un certain nombre de contraintes réglementaires. À titre d’exemple, Rabobank est organisé en coopérative mais l’argent déposé doit rester liquide et ne peut pas être utilisé pour accorder des crédits.

  1. Le vélo (électrique) est en pleine explosion à Bruxelles. Avez-vous pensé à une assurance pour ce secteur ?

Le succès du vélo électrique n’est pas limité à Bruxelles et une des conclusions de l’enquête menée lors de l’AG était qu’une assurance vélo était une des premières attentes de nos coopérateurs. Une telle assurance était prévue dans notre planning initial mais, compte tenu des résultats de l’enquête, nous réfléchissons à la possibilité d’en avancer le lancement.

  1. L'Assurance Auto sera-t-elle moins chère pour les voitures partagées ?

En principe, la tarification est basée sur les risques que l’assureur prend. Selon les cas, il n’est pas exclu que le risque puisse augmenter avec le nombre de conducteur par voiture. Une des spécificités de l’assurance que nous offrons est que le preneur de l’assurance peut indiquer le nom des personnes avec lesquelles il partage sa voiture. Le fait d’indiquer la personne mentionnée sur la police officialise le fait que la personne puisse rouler avec le véhicule. Ceux-ci ne doivent pas être des membres de la famille du preneur d’assurance (comme demandé par certaines autres compagnies) et nous ne demandons pas de surcoût pour cette raison.

  1. Les réponses données par Monceau à propos de la gestion de l'épargne et des surplus de prime sont floues.

Il faut apporter les précisions suivantes par rapport aux propos tenus lors de l’assemblée générale :

  • Concernant les assurances vie : nous avons clairement émis nos attentes à l’occasion de la signature du contrat et le groupe Monceau en tiendra compte ;

  • Concernant la gestion des montants liés aux primes des assurance portant sur les sinistres : pour l’instant les montants sont tellement petits qu‘une gestion séparée n’est pas à l’ordre du jour. La réponse de Mr. Dupin lors de l’assemblée générale témoigne cependant d’une ouverture d’esprit (mutualiste) sur la question lorsque les sommes seront plus conséquentes.

  1. Dans sa conférence du matin, Iva Ivsic a mentionné l'aide d'une fédération européenne des banques éthiques : quelles sont vos interactions avec eux ?

Il s’agit de FEBEA. Nous étions présents, il y a quelques semaines, à leur conférence qui se tenait à Louvain. Nous sommes en bonne relation avec la coupole ainsi qu’avec plusieurs de leurs membres. Par le passé la direction était plutôt réticente à l'idée d’accepter un membre qui n’a pas des activités financières mais, étant donné les avancements dans notre dossier d’agrément, une candidature pour devenir membre paraît maintenant beaucoup plus envisageable et nous avons l’intention de faire la demande. Nous ajoutons d’ailleurs qu’il existe encore d’autres fédérations avec lesquelles nous avons entretenus des relations (l’association des banque coopératives, et l’association des banques locales)

  1. Avez-vous l'espoir ou mieux, la certitude de pouvoir convaincre d'autres candidats coopérateurs C de rejoindre NewB ? La présence de Monceau se traduisant déjà par 3 voix

Il n’a aucune certitude mais nous avons bon espoir d’y parvenir. Les raisons pour lesquelles un investisseur rentrerait dans le capital sont diverses. Un poste au Conseil d’Administration ne constitue qu’un des éléments du travail d’évaluation mené par un investisseur dans ce type d’opération. Nous pensons que des partenariats pourraient se nouer autour de produits, services ou activités communes. La façon de gérer la gouvernance est alors un point à traiter mais ne devrait pas uniquement se concentrer sur la présence dans le CA (qui implique d’ailleurs aussi un investissement en temps et énergie).

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez également retrouver toutes nos réponses aux question en néerlandais sur cette page.

 

 

 

 

* Qui ne peut le cas échéant être constituée que moyennant une autorisation spécifique de l’assemblée générale conformément à l’art. 3, dernier §, 3°, de nos statuts.

 

NewB SCE est inscrit comme agent d’assurances sous le n° FSMA 0836.324.003 et agit en qualité d’intermédiaire de Monceau Générale Assurances SA, ayant son siège 1 Avenue des Cités Unies d’Europe, 41103 Vendôme, France et immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés français sous le numéro B 414.086.355. Monceau Générale Assurances SA est soumise au contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution située 61, rue Taitbout 75436 Paris cedex 09 et agit en Belgique en LPS sous le numéro 3067.

 

La GoodPay Prepaid Mastercard® est émise par Prepaid Financial Services Limited conformément à la licence de Mastercard International Incorporated. Prepaid Financial Services est réglementée et autorisée par la Financial Conduct Authority conformément à la Electronic Money Regulations 2011, FRN 900036, pour l’émission de monnaie électronique et la prestation de services de paiement. Siège social: Fifth Floor, Langham House, 302-308 Regent Street, London, W1B 3AT. Numéro d’enregistrement : 06337638.