La charte : Une banque et des produits sobres 09/11/2020 . Nicolas

image that represent La charte : Une banque et des produits sobres

Pour ce nouvel article consacré à la charte sociale et environnementale de notre coopérative (désormais intégralement disponible sur notre site), nous abordons quatre thèmes essentiels au regard des 13 valeurs de NewB :

-           Limitation des risques, indépendance et pérennité

-           Tarification et sobriété

-           Relation responsable avec les client·e·s

-           Lutte contre l’évasion fiscale, le blanchiment d’argent et le terrorisme

“Bank to basics”

Depuis le départ, un des principaux objectifs de NewB est de revenir aux fondamentaux du métier bancaire : collecter les économies des épargnant·e·s et le mettre à la disposition des personnes qui ont besoin d’un crédit. Notre banque donne la priorité à l’économie locale et réelle plutôt qu’à des activités purement financières qui fait appel à des produits parfois complexes et socialement inutiles.

Pour conserver un équilibre, NewB doit cependant investir une partie de ses liquidités dans des titres (obligations d’Etat, régionales, supranationales ou d’entreprise) tout en respectant les critères éthiques et socialement responsables évoqués dans un précédent article. Ce portefeuille financier se doit d’être composé de façon prudente, en prenant en compte les risques liés à ses actifs et à ses fonds propres : la dernière chose que NewB souhaite est de contribuer à une nouvelle crise financière. Dans une optique de sécurité, notre banque s’engage également à ne pas pratiquer la spéculation : elle n’achète et ne vend pas de titres dans le simple but de réaliser une plus-value financière.

                             

Cette approche se retrouve également dans la manière dont NewB envisage son propre actionnariat, c’est-à-dire nous, coopératrices et coopérateurs de NewB. Au contraire d’autres entités importantes au sein desquelles actionnaires et client·e·s ne sont pas les mêmes personnes, chez NewB la vaste majorité des coopérateur·trices sont également client·e·s. Cela signifie que les intérêts de chacun·e restent en grande partie alignés. D’autant plus que les règles liées aux parts coopératives (qui sont donc des actions) préviennent tout abus. En effet, les dividendes de ces parts sont plafonnés à 6%, ce qui garantit que la rémunération des actionnaires ne se fera pas au dépend des client·e·s. En outre, il est impossible de revendre une part coopérative pour un montant supérieur à celui de son achat ce qui permet à NewB d’assurer une meilleure stabilité dans son actionnariat, les risques de spéculation s’en voyant grandement réduits. En ne permettant pas de plus-value lors de la revente des parts, NewB s’assure que ses réserves demeurent au sein de la coopérative et que son actionnariat reste stable.

Des produits accessibles au prix juste

Tout comme pour l’exercice du métier bancaire, NewB prône un retour à l’essentiel au travers de ses produits. Simplicité, transparence et limitation des risques font partie des grands principes à suivre pour répondre aux besoins des coopérateur·rice·s/client·e·s. En plus de proposer des produits aussi sûrs et compréhensibles que possibles, notre coopérative se doit d’opérer de façon sobre. La recherche du profit à tout prix ne constitue pas la mission de NewB qui aura avant tout à cœur l’intérêt de ses clientes et clients. Pour chaque produit, une marge de profit raisonnable sera prévue afin d’assurer la stabilité et la pérennité de la banque et des assurances.

                              

Dans un même ordre d’idée, les produits proposés ne seront pas toujours parmi les moins chers du marché puisqu’il ne sera pas questions de casser les prix avec des techniques de marketing basées sur des offres d’appels alléchantes. NewB entend proposer une tarification juste et accessible, dans la moyenne des offres présentes sur le marché. L’idée est également de limiter les coûts liés aux produits autant que faire se peut en faisant fonctionner notre coopérative de manière sobre au quotidien. Tension salariale limitée, absence de bonus et de voitures de société, environnement de travail simple, usage limité de la publicité : il s’agit d’autant d’éléments qui ne doivent pas être répercutés sur la note de chacun et chacune. Pour en savoir plus, lisez notre article « NewB en tant qu’employeur ».

L’intérêt des client·e·s comme principe fondateur

Au-délà des produits et de leur tarification, cette volonté de sobriété se retrouve également dans la manière dont NewB envisage les relations avec ses coopérateur·rice·s/client·e·s. Le respect des droits des consommateur·rice·s et la protection de leurs intérêts constitue la base de la démarche de notre coopérative en la matière.

Pour atteindre cet objectif, la première étape consiste à fournir une information claire afin d’éviter toute asymétrie entre ce que l’équipe des collaborateur·rices en charge de la vente connait des produits et ce que les client·e·s potentiel·le·s en savent. Il faut avant tout privilégier un climat de confiance et une culture commerciale où les intérêts de ses coopérateur·rice·s/client·e·s priment sur des objectifs de rentabilité financière uniquement. C’est pour cette raison qu’aucun “bonus” n’est lié à l’atteinte d’objectifs commerciaux pour le personnel de NewB. Par ailleurs, NewB met en place un service clientèle de qualité qui opérera selon les principes de proximité et d’inclusion malgré le fait que la majorité des opérations aient lieu en ligne ou par téléphone. La protection des données personnelles et de la vie privée prend ici toute son importance et fera l’objet d’une attention toute particulière.

                          

Bien entendu, tout ne sera pas toujours parfait et l’amélioration constante du service proposé fait également partie des aspects repris dans la charte. Qu’il s’agisse d’enquêtes de satisfaction ou de la gestion des plaintes, notre coopérative doit rester à l’écoute des attentes et griefs formulés à son encontre.

Evasion fiscale, blanchiment, corruption ou financement du terrorisme

S’il y a un domaine dans lequel NewB ne fera pas preuve de complaisance, c’est celui de la lutte contre des pratiques telles que l’évasion fiscale, le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la corruption. En tant que banque, il est indispensable de rester vigilant face aux flux monétaires qui sont gérés et, au vu de nos valeurs, NewB entend prendre ces responsabilités à cœur. De nombreuses dispositions réglementaires existent déjà pour éviter ce genre de comportements mais la rigueur de leur mise en application n’est pas toujours suffisante comme l’a encore récemment prouvé le scandale des Fincen files.

Dans ce contexte, NewB s’engage également à ne prendre aucune action ou décision qui aurait pour principal ou unique objectif l’optimisation fiscale. Si nous voulons d’une coopérative locale, celle-ci doit également contribuer à ce que les impôts nécessaires soient payés en Belgique.

En ce qui concerne la corruption, il a été observé que des pratiques de lobbying importantes pouvaient avoir des effets similaires à celle-ci lorsque les lobbyistes utilisent des méthodes démesurées. Si NewB venait à prendre part à des activités de lobbying, elle le ferait dès lors de manière transparente. En outre, elle encourage les entreprises qui bénéficient d’un financement de sa part à faire de même.

                          

Cet article ne constitue qu’un rapide tour d’horizon de ce que NewB s’engage à faire dans les différents domaines. Si vous souhaitez en savoir davantage sur les sujets abordés, n’hésitez pas à consulter la charte sociale et environnementale dont une première version sera soumise au vote lors l’assemblée générale du 21 novembre prochain.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la charte sociale et environnementale de NewB ou tout simplement suivre notre actualité ? Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle et ne manquez pas les premiers pas de notre banque.