Assemblée générale : Question et réponses

Cette page sera progressivement mise à jour au cours des prochaines semaines.

 

 

Table des matières

 

 

 

  1. Les produits bancaires
  2. La charte sociale et environnementale
  3. Politique salariale
  4. Nouveau CEO
  5. Les équilibres au sein de NewB
  6. Questions à propos des assurances
  7. Questions à Tom Olinger
  8. Questions au comité sociétal
  9. Investissements
  10. Questions diverses

 

Les produits bancaires

 

Phase de lancement

Comment puis-je être parmi les premier·e·s à ouvrir un compte NewB

Notre banque est actuellement en phase de lancement : les coopératrices et coopérateurs qui se sont porté·e·s volontaires peuvent petit à petit ouvrir leurs comptes. Chaque semaine, de nouvelles personnes parmi les inscrit·e·s sont contactées afin de nous aider à roder le système à l’occasion de l’ouverture de leur compte.

Cet « embarquement » graduel doit permettre à notre équipe de s’habituer aux nouvelles procédures et d’accompagner au mieux chaque coopératrice et coopérateur en cas de question. Pour en savoir plus, consultez notre article sur le sujet : https://newb.coop/fr/blog/notre-banque-en-phase-de-lancement

Combien de coopérateur·rice·s comptez-vous inclure par semaine durant la phase de lancement ?

Le nombre de coopératrices et de coopérateurs qui participeront à la phase de lancement variera selon les résultats constatés lors de cette phase.

Si tout fonctionne de manière optimale, un grand nombre de personnes pourrait être invité à y participer rapidement mais cette phase de lancement restera de toute façon progressive avec quelques centaines de personnes contactées chaque semaine.

Accès aux comptes

Est-il possible pour une personne sans papier d'ouvrir un compte bancaire ? Qu'en est-il des personnes demandeuses d'asile disposant d'un numéro national ou des personnes disposant d'une carte d'identité provenant de pays en dehors de l'Union Européenne?

Pour des raisons réglementaires, posséder un document d'identité valide en Belgique reste indispensable, ce qui ne laisse malheureusement pas la possibilité aux personnes sans papiers d'ouvrir un compte. Nous avons cependant essayé de rendre l'accès aux comptes bancaires aussi facile et inclusif que possible, notamment en multipliant les possibilités en ce qui concerne les documents d'identité. Les demandeurs d'asile disposant d'un numéro national pourront, par exemple, ouvrir un compte s'ils/elles résident en Belgique.

 

Un français ou un étudiant étranger, peuvent-ils ouvrir un compte chez NewB ?

Il faut résider en Belgique pour pouvoir ouvrir un compte chez NewB.

 

Pour être client·e, faut-il bien être coopérateur·rice? Qu’en est-il pour un·e mineur·e ?

NewB est une banque coopérative. Pour bénéficier des produits et services de NewB, chaque client·e est appelé·e à devenir coopératrice ou coopérateur en achetant au moins une part coopérative. Dans le cas d'une personne mineure, il est demandé aux représentants légaux d'acheter une part coopérative au nom du ou de la mineur·e.

Comment le Digipass NewB peut-il fonctionner sans carte de paiement ?

Le Digipass NewB ne nécessite pas de carte de paiement. Il est équipé d'une caméra qui lui permet de scanner les QR codes nécessaires pour se connecter à la banque en ligne.

 

Comptez-vous lancer une app NewB sur Android/iOS ?

Une application NewB sera lancée sur iOS et Android au cours des prochaines semaines. Celle-ci permettra de gérer ses comptes directement depuis sont smartphone ou d'accéder à la banque en ligne depuis un ordinateur (comme le Digipass NewB).

 

À partir de quand et sous quelle(s) condition(s) pourrons-nous nous rendre chez Oxfam pour obtenir un Digipass NewB (boîtier qui génère les codes d’accès pour se connecter à la banque en ligne)?

Les Digipass NewB seront très prochainement disponibles dans les magasins pour les personnes qui participent à la phase de lancement de la banque. Vous pourrez vous rendre dès que vous aurez reçu un message de notre part pour vous avertir que votre compte est disponible. Quoi qu'il en soit, il n'est nécessaire de s'en procurer un que si vous ne possédez pas de smartphone

 

Comptes NewB

NewB pourrait-elle bloquer, même temporairement, le capital d'une partie de ou de tou·te·s ses client·e·s qui ont mis leur économies dans un compte épargne ou qui disposent d'un compte-à-vue, tel que l'a fait la Banque Triodos avec les certificats d'action de ses client·e·s ?

L'argent sur vos compte et celui investi dans des parts coopératives (ou des certificats d'action) n'est absolument pas soumis aux même contraintes. Quoi qu'il arrive, vous garderez toujours le contrôle absolu des économies qui se trouvent sur vos comptes.

 

Qu'en est-il de la garantie de 100.000 € sur les dépôts pour un compte d'épargne non-réglementé ?

Aussi bien les comptes courants que les comptes d'épargne NewB bénéficient de la garantie sur les dépôts à hauteur de 100.000 € par personne.

 

Pourquoi n'y a-t-il pas de taux d'intérêt sur le compte d'épargne ? Quel est son intérêt par rapport au compte courant?

Étant donné les taux d'intérêts extrêmement bas, NewB  a préféré opter pour un compte épargne non-réglementé afin de pouvoir proposer ce produit rapidement. Le principal intérêt du compte d'épargne est de permettre de mettre de côté l'argent que vous souhaitez économiser pour vos projets futurs.

 

Est-il possible de savoir quelles sont les opérations qu'on peut faire qui rapportent de l'argent et celles qui coûtent de l'argent à la banque afin de savoir comment minimiser les coûts pour NewB?

Pratiquement toutes les opérations de paiement représentent un coût pour NewB. En effet, chacune de ces opérations requière l'intervention de différents partenaires (exécution des paiements, authentification des clients...). Leurs services ont évidemment un coût. C'est la raison pour laquelle NewB recommande un tarif pour l'utilisation des comptes.

Le prix recommandé est le montant minimum qui permet à NewB de couvrir ces coûts indispensables à la gestion des différents produits. Seules les transactions effectuées avec la future carte de débit dans les magasins en Belgique génèreront un faible revenu. Cependant, ces revenus resteront trop faibles pour compenser les coûts de la carte (frais fixes des partenaires...). C'est pourquoi, un prix recommandé sera aussi proposé pour l'utilisation de la carte.

 

Quelle différence y a-t-il entre deux comptes dans une même famille et un compte joint?

Un compte joint (ou compte commun) permet de partager un même compte avec une personne de votre choix. L'argent qui s'y trouvera sera mis en commun et pourra être utilisé par les deux personnes.

 

Je suis coopérateur et pas ma conjointe, puis-je malgré tout ouvrir un compte joint pour nous deux ?

Pour ouvrir un compte joint, il suffit qu'une des personnes concernées soit coopératrice.

 

Sera-t-il possible d'ouvrir un seul compte courant pour un couple et lier à celui-ci deux cartes ?

Ce sera effectivement possible.

Sera-t-il possible d'aller en négatif sur les comptes à vue? Si oui, jusqu'à quel montant et avec quel taux d'intérêt?

Conformément aux valeurs de NewB, il n’est pas prévu de pouvoir aller en négatif avec le compte courant NewB. Cette logique s’appliquera également avec la future carte de paiement qui utilisera la technologie Visa Debit pour éviter tout passage dans le rouge.

 

Comment NewB va-t-elle traiter les ordres de paiement non exécutés ? (Transfert ou domiciliation avec solde insuffisant). Cela entrainera-t-il des coûts pour le ou la client·e ?

Si le solde sur un compte est insuffisant, la transaction (virement ou domiciliation) sera mise en suspens pendant deux jours (dans le cas d’un virement) ou cinq jours (dans le cas d’une domiciliation). Si endéans ce délai le solde devient suffisant, la transaction sera exécutée. Si le solde reste insuffisant, la transaction est automatiquement refusée. Aucun frais n’est prélevé au client.

 

Est-il possible de transférer automatiquement ses domiciliations et ses ordres permanents depuis sa banque actuelle ?

Le service de mobilité bancaire attribue la responsabilité de cette tâche à la banque qui accueille son ou sa nouvelle client·e. C’est donc à NewB de prendre en charge toutes les formalités liées à ces transfert si quelqu’un en fait la demande. Pour être tout à fait honnête, NewB n’est pas encore totalement prêt pour proposer ce service de manière optimale : nous ne disposons pas encore des automatismes ni des ressources humaines nécessaires. Nous espérons que ce type de demande reste limité tant que la carte de paiement liée au compte ne sera pas disponible et travaillons entretemps pour mettre en place les mécanismes indispensables à cette démarche.

 

Est-ce que les comptes non réglementés pourraient à l'avenir devenir réglementés?

Ce n’est pas à l’ordre du jour aujourd’hui. La banque pourrait éventuellement revoir sa position dans le futur si les circonstances le justifient.

 

Quelle est l'approche de NewB par rapport à l'évolution de l'Open Banking ? Voyez-vous cela comme une simple obligation légale ou comme une source d'opportunité ?

Il s’agit d’une réelle opportunité pour NewB. Celle d’ouvrir l’accès à de nouveaux services à nos clients/coopérateurs qui le souhaitent en s’appuyant sur l’offre de nouveaux acteurs.

 

Sera-t-il possible de transférer son portefeuille d’investissements sur un compte titre NewB, et quel sort sera-t-il réservé aux produits insuffisamment éthiques qu’il contiendrait ?

Dans un premier temps NewB proposera d’investir dans une gamme de fonds éthiques et durables que nous allons ouvrir progressivement dans la seconde moitié de l’année 2021.  Il sera bien évidemment possible pour le client de convertir ses éventuelles positions existantes vers la gamme de fonds de NewB.

 

Si le prix conscient fournit plus que 2€/mois en moyenne sur l'ensemble des utilisateurs, qu'est-ce que le surplus permettra ?

Le prix conscient tel que fixé permet à NewB d’atteindre un « équilibre » (prix de revient + marge) à moyen terme. Si nous devions constater un surplus, nous pourrions alors envisager de revoir le prix recommandé à la baisse.

 

Carte de paiement

Quelles seront les caractéristiques de la carte de paiement que proposera NewB ?

Il s'agira d'une carte de débit "co-badgée" : elle utilisera 2 systèmes de paiement (Bancontact et Visa Debit) afin de permettre un maximum de paiements en Belgique et à l'étranger. Une carte unique donnera donc un accès maximal pour des paiements aussi bien en ligne que dans les magasins. La carte devrait être disponible pour le mois de juin 2021.

 

NewB compte-t-elle participer à l'initiative "European payment initiative"?

EPI (European Payments Initiative) est une initiative de 16 banques européennes qui vise à lancer un nouveau réseau de paiement pan-européen basé sur les virements instantanés afin de proposer une alternative aux réseaux Visa et Mastercard. NewB suit avec attention cette initiative et ses développements. Etant donné l'état actuel du projet, il n'est pas prévu que NewB  y participe à court terme.

 

La carte de paiement sera-elle utilisable en voyage? Y aura-t-il des montants à payer en plus au retrait d'argent à l'étranger?

La carte de paiement sera acceptée dans tous les terminaux qui acceptent Bancontact, Visa et V-Pay. A ce titre, elle est utilisable dans les magasins en Belgique, à l'étranger (y compris en dehors d'Europe) et sur internet.

Concernant la tarification, les retraits aux distributeurs à billet constituent un coût important pour la coopérative. Cela a d'ailleurs fait l'objet d'une question spécifique dans l'enquête sur la tarification envoyée aux coopérateurs et coopératrices. 70% des 15.000 répondant·e·s ont indiqué qu'il était préférable de payer le prix coûtant pour chaque retrait au distributeur à billet. Ce coût est en moyenne de 0,70€ par retrait en Belgique. Les coûts de retrait à l'étranger varient fortement en fonction du pays. Les frais doivent donc être affinés.

 

Les comptes bancaires disposeront-ils de l'application Zoomit pour le paiement des factures?

Pour le moment, Zoomit n'est pas encore disponible pour les comptes NewB.

 

La future carte bancaire de NewB donnera-t-elle également 5 cents à une organisation membre de mon choix, comme c'était le cas pour la carte GoodPay ?

Il n'est pas prévu que la nouvelle carte de paiement emploie le mécanisme du GoodGift que la carte GoodPay proposait.

 

Crédits verts

Sera-t-il possible d'emprunter pour des travaux de rénovation auprès de NewB en parallèle d'un crédit hypothécaire effectué auprès d'une autre banque ?

Les travaux sont financés actuellement, chez NewB, via un prêt à tempérament. L'immeuble n'est pas pris en garantie. Si la capacité de remboursement est présente et l'analyse du dossier est positive, le cumul des deux crédits est possible. Attention, les travaux doivent être effectués dans le cadre d'un prêt rénovation en vue d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment.

 

Les crédits verts auront-ils des critères d'acceptations ? Pourrons nous prendre les produits que nous souhaitons ou des critères seront imposés ?

NewB proposera des crédits verts sous forme de prêts à tempérament, en vue de financer des projets ayant trait :

  • à l'amélioration des performances énergétiques du bâtiment (isolation, chaudière, réglages thermostatiques…)
  • à l'achat de véhicules conformes au principe de la transition énergétique (vélo, vélo électrique, voiture électrique, autres véhicules électriques)
  • aux énergies renouvelables (photovoltaïque, chauffage géothermique...)

 

Futurs produits

Comptez-vous proposer des fonds d'épargne-pension ?

Nous espérons pouvoir proposer des produits d'assurance pension dans le courant de 2021.

 

A partir de quand sera-t-il possible d'investir/placer de l'argent?

NewB proposera des premiers produits d'investissement dès 2021.

 

Comment NewB compte-elle aborder la thématique de la voiture individuelle qui reste un problème en termes d'environnement ?

NewB ne propose pas de voitures de société aux membres de son équipe et encourage autant que possible la mobilité douce. En outre, notre banque ne proposera pas de crédits pour l'achat d'une voiture thermique.

 

NewB compte-t-elle proposer des prêts hypothécaires prochainement ?

NewB ne prévoit pas encore de proposer des prêts hypothécaires pour le moment. Ce genre de produits nécessite de mobiliser des sommes d'argent conséquentes sur une longue durée. Notre banque pourra donc en proposer à partir du moment où elle sera suffisamment bien établie.

 

Qu'en sera-t-il d'une possibilité de négatif (crédit de caisse) pour les indépendant·e·s ou les sociétés ?

Les offres de crédits (crédit de caisse) devraient être disponibles mi-2021.

 

Puis-je investir pour mes enfants au lieu d'épargner?

NewB ne propose pas encore de produits d'investissement, à l'exception de ses propres parts coopératives qui seront à nouveau disponibles début 2021.

Une offre de fonds d'investissements répondant à nos critères éthiques et durables sera disponible dans le courant de 2021, nous pourrons alors vous en dire plus sur cette possibilité.

 

La charte sociale et environnementale

 

Où peut-on trouver une copie de la charte ?

La charte est intégralement disponible ici ou dans l’onglet « documents ». Une version facilement consultable en ligne sera prochainement disponible à l’occasion de la mise à jour de notre site web.

 

Ne serait-ce pas utile de prévoir une « charte synthétisée » pour les coopérateur·rice·s et les membres de l’équipe ?

L’équipe NewB s’est déjà chargée de produire 6 articles de blog qui reviennent sur toutes les thématiques de la charte de manière didactique, synthétisée et illustrée au cours des dernières semaines. Ceci dans un but d’alléger le document complet et de transmettre le contenu auprès des coopérateur·rice·s :

NewB en tant qu'employeur
Crédits et investissements
Des valeurs mises en pratique
Une banque avec des produits sobres
Application et gouvernance
Transparence, accessibilité et écologie

NewB continuera à mener ce genre de démarches informatives dans le futur.

En ce qui concerne l’appropriation de la charte au sein de l’équipe, il serait en effet très intéressant de pouvoir compter sur des fiches synthétiques affichées aux bureaux par exemple. Pour l’instant, chaque département de NewB est chargé de l’opérationnalisation et du suivi de certains principes qui ont trait au métier concerné par le département. Ceci permet déjà de mobiliser et de sensibiliser les membres de l’équipe à certains principes-clefs de la charte.

 

Voter une charte qui n’est qu’une première ébauche, n’est-ce pas prématuré ?

Il nous a semblé important de voter une première version de la charte à ce stade-ci. En effet, à l’heure où les premiers comptes de NewB sont opérationnels et où l’activité bancaire se lance donc « réellement », il nous a semblé important de disposer immédiatement d’un cahier des charges concernant les valeurs. Il aurait été regrettable pour NewB de commercialiser des produits sans la mise en place du cadre éthique auquel la banque aspire.

Ceci étant, il nous semble tout aussi important de faire évoluer la charte avec l’avis de différentes parties prenantes (coopérateur·rice·s, organisations, membres du personnel,…) afin de rendre le document le plus complet et le plus collectif possible. L’objectif,  au terme de ce processus consultatif, est d’affiner les textes sur base de certains avis et certaines expertises qui auraient échappés à la première ébauche.

 

Qu'est-il prévu si l'équipe de NewB ne respecte pas les principes de la charte ?

Si un principe n’est pas respecté, le comité sociétal peut attirer l’attention de l’équipe et du conseil d’administration de NewB, ceci afin de mettre en place un processus d’amélioration. Cette relation de travail constructive entre le comité et l’équipe de NewB est essentielle au bon déroulement des activités de la banque. Par ailleurs, le comité sociétal fait rapport annuellement à l’assemblée générale du respect – ou non – des principes de la charte. Les coopérateur·rice·s sont alors informé·e·s de manière transparente des réalisations de l’équipe NewB et peuvent ainsi exercer de manière éclairée leur pouvoir démocratique.

 

Que se passerait-il si un ou plusieurs points de la charte sociale et environnementale se révélai(en)t être un frein trop important à la rentabilité de NewB ?

Dans ce cas, la volonté de modification – voire de suppression – de certains principes par l’équipe NewB devra être soumise au vote de l’assemblée générale. Seuls les coopératrices et coopérateurs décideront du sort de ces propositions.

 

Les critères de sélection des fournisseurs sont-ils régulièrement revus et si oui, sur quelle base ?

Oui, la thématique 12 de la charte aborde ces aspects. De son propre chef, NewB procède à une réévaluation régulière de ses fournisseurs et, si nécessaire, demande au fournisseur de remplir à nouveau le questionnaire exigé en début de relation contractuelle. Ce questionnaire mêle des critères économiques et éthiques. NewB fait en sorte que le score éthique octroyé à un fournisseur ne date pas de plus de 2 ans et ce, afin de s’assurer que ce score reflète au plus près les pratiques réelles du fournisseur.

 

Peut-on obliger le conseil d’administration à vérifier chacune de leurs décisions à la lumière de la charte sociale et environnementale ?

Les sections ‘En pratique’ de la charte relèvent de la responsabilité du conseil d’administration. Ce dernier doit en effet veiller à ce que les membres du personnel de NewB donnent vie aux principes formulés dans la charte. Le conseil d’administration est responsable devant l’assemblée générale du respect des valeurs statutaires. Le comité sociétal n’a pas de pouvoir d’injonction à l’égard de l’équipe opérationnelle puisque le contrôle de celle-ci est dévolu au conseil d’administration.

 

Les valeurs défendues par le comité sociétal sont-elles inspirées par les valeurs des associations membres ?

Le comité sociétal a pour mission d’observer si la mise en pratique des 13 valeurs de NewB est réelle ou non. Ces 13 valeurs sont dans l’ADN du projet depuis sa création par une vingtaine d’organisations de la société civile en 2011. Les centaines d’organisations membres de NewB ont rejoint le projet entre autres par une adhésion et affinité fortes aux valeurs et à la mission sociétale de NewB. Leur collège au sein de l’assemblée générale est d’ailleurs considéré comme un garde-fou au respect des valeurs. Quant à la charte, elle pourra encore être adaptée en fonction des retours des coopérateurs de NewB (dont les organisations) pour qu’une nouvelle version puisse être votée plus tard.

 

Le thème 17 de la charte mentionne la lutte contre l’évasion fiscale. Mettez-vous en place des garde-fous allant dans ce sens lors de votre sélection de fournisseurs ? Le choix de KPMG à cet égard est inquiétant.

Le choix des fournisseurs est un thème abordé par la charte. Le processus d’évaluation et de sélection des fournisseurs pour un montant annuel supérieur à 5.000€ fait intervenir des critères économiques ainsi que des critères qui portent sur des aspects sociaux, environnementaux et relatifs à la gouvernance. Sur base de différents critères, NewB octroie à chaque fournisseur un score économique et un score éthique. L’importance relative des deux scores (ou pondération) dans la décision finale dépend du type d’activité concernée. La pondération doit être déterminée pour chaque type d’activité avant que les candidats fournisseurs ne soient analysés. Il se peut que NewB soit limitée dans la mise en pratique de son approche éthique lorsque, par manque d’alternative, elle est contrainte d’opter pour un fournisseur au score éthique faible. Ces cas sont répertoriés et motivés de manière exhaustive. Lorsque ce type de cas se présente, NewB redoublera d’attention et le comité de personnes prenant la décision finale devra disposer d’un argumentaire exhaustif qui justifie le recours au fournisseur dont le score éthique n’est pas satisfaisant. Le choix de KMPG a ainsi été expliqué et approuvé dans le cadre de la précédente l’assemblée générale.

 

Comment NewB  va-t-elle, dans son portefeuille crédit, répondre à ses engagements en matière de transition énergétique/écologique ? Les énergies dites « vertes » nous confrontent en effet à certaines impasses telles que l’extraction de métaux rares, de nouvelles pollutions, de nouvelles formes d’exploitations,…

Tout d’abord, il faut mentionner que la portée du portefeuille crédit de NewB reste, à ce stade, très balisée et restreinte. En effet, NewB ne peut financer à travers son activité de crédit que la rénovation énergétique des bâtiments, la petite production d’énergie verte et la mobilité douce.  L’octroi de crédit est conditionné à certaines mesures. Pour les financements à des fins de rénovation, par exemple, il faut que minimum 70 % du montant du crédit soit affecté à des dépenses permettant directement une amélioration énergétique.

Il est vrai qu’il y a à boire et manger dans le domaine des énergies vertes et que NewB devra se doter d’une expertise forte à ce sujet, notamment pour son activité de crédit. La banque contacte à ce stade déjà une série d’expert·e·s (notamment issus de la société civile) afin de disposer d’informations fiables à ce sujet et agir en conséquence. Ce travail devra être mis à jour régulièrement au vu de l’évolution rapide des technologies et des enjeux.

 

NewB compte-t-elle être proactive dans l’offre de stages (pratiques et de recherche) ? Quel encadrement compte-t-elle proposer ?

NewB compte proposer des stages et accepter des candidat·e·s stagiaires. La charte mentionne que NewB ne rétribue pas les stagiaires qui font un stage chez NewB dans leur cadre scolaire et rémunère les étudiant·e·s en respectant les barèmes de la commission paritaire 310 à laquelle la banque est rattachée. La non-rémunération des stagiaires dans leur cadre scolaire semble être selon certains coopérateur·rice·s injuste, ce qui pourrait amener cette mesure à changer dans les amendements amenés à la charte d’ici l’assemblée générale de juin 2021, en fonction de ce qu’une consultation plus globale pourra révéler.

 

Politique salariale de NewB

Une série de questions posées à l’AG concernait les salaires. La question suivante souhaite traiter la question des salaires dans son ensemble et nous semble résumer toutes les questions reçues à ce sujet : Comment s’organise la politique salariale de NewB pour l’équipe, le CA et le comité de direction, et le MCS ?

L’équipe NewB :

NewB respecte la tension salariale de 1 à 5 mentionnée dans sa charte. Pour répondre aux valeurs de professionnalisme et de sécurité de notre coopérative, il est indispensable pour NewB d’attirer des personnes qui disposent à la fois des compétences et de l’expérience nécessaires pour la gestion d’une banque. Certaines personnes disposent de salaires plus conséquents étant donné les responsabilités et les contraintes afférentes à certaines fonctions. L’échelle de salaire de NewB reste cependant sans commune mesure avec le reste du secteur bancaire en Belgique.  A titre d’exemple supplémentaire, on peut citer Triodos dont la tension salariale est de 1 à 10.

La tension salariale s’applique à tous les membres du personnel (en ce compris le CEO) et se calcule sur le coût salarial sans les autres avantages (On entend par autres avantages, une manière de rémunérer les employé·e·s autrement que par le salaire fixe. Les chèques repas ou les éco-chèques en sont un exemple. Voir à ce sujet, le paragraphe sur les « autres avantages » principe 99, thème 16 de la charte).
 

Cela signifie que le coût salarial pour NewB du salaire le plus élevé ne dépasse pas 5 fois le coût du salaire le plus bas. Le coût salarial d’un·e indépendant·e ou d’une personne engagée par une entreprise tierce est calculé sur la base du mode de calcul du coût salarial équivalent des employé·e·s. Les règles de calcul pour le mesurer sont décrites ci-dessous :

  • Le salaire le plus bas est défini de façon absolue comme le coût total annuel d'un·e employé·e (temps plein) de la catégorie 2 ancienneté 0 de la Commission Paritaire 310. Ce salaire est de 1983 euros en 2020.

  • Le salaire d’un·e employé·e  est défini comme le coût total annuel = Salaire brut mensuel x 13.85 (= meilleure estimation d’un coefficient pour 12 mois de travail + le 13ème mois et le double pécule de vacances) x 1.30 (= meilleure estimation d’un coefficient pour charges sociales)

  • Le salaire des personnes engagées par des entreprises tierces ou comme indépendant·e·s est défini comme le coût total = Cout total annuel sur base de 230 jours.

  • La tension salariale est vérifiée annuellement par le commissaire au compte et communiquée directement au comité sociétal qui fait rapport annuellement à l’assemblée générale.

Le personnel qui entretient les bâtiments du Bota75 dont NewB est locataire ne rentrent pas en considération dans ce calcul de tension salariale. Ce personnel n’est pas directement employé par NewB.

De la même manière, le salaire du personnel des fournisseurs externes qui travaillent pour NewB ne rentrent pas dans la tension salariale de 1 à 5. Il nous apparait difficile d’imposer le salaire et la tension salariale de NewB à une autre entreprise.

Enfin, NewB adopte trois pratiques en matière de rémunération qui tranchent avec le secteur bancaire actuel, à savoir :

  • NewB n’octroie pas d’indemnités de rupture de contrat en dehors du cadre légal (pas de parachute doré ou de « golden handshake »).

  • NewB n’offre pas de voiture de société à son personnel, tout statut confondu.

  • En vertu des valeurs de ‘sobriété’ et de ‘sécurité’, NewB n’octroie aucun bonus ou quelconques rémunérations liées à des objectifs de vente ou similaires aux membres du personnel.

 

Le conseil d’administration et le comité de direction

Le conseil d’administration est composé de 11 personnes dont 3 sont administrateurs exécutifs et composent le comité de direction de notre banque coopérative. Depuis la création de NewB et jusqu’à l’obtention de la licence bancaire le 31 janvier 2020, les administrateurs et administratrices non-exécutif·ve·s du CA n’ont perçu aucune rémunération ou indemnisation récurrente pour le travail effectué pour NewB.

Sur base d’une recommandation du conseil d’administration et au regard de l’évolution du projet, l’assemblée générale de septembre 2019 a voté à plus de 95% en faveur d’une nouvelle mesure en matière d’indemnisation du travail effectué par les administrateurs et administratrices non-exécutif·ve·s.

Voici la résolution qui a été votée lors de cette AG : « Compte tenu de la professionnalisation des organes d’administration et de gestion de NewB, de l’expérience et de la compétence des membres de ces organes, et prenant en compte la charge de travail que représentent la préparation et la tenue des réunions du Conseil d’administration et des comités spécialisés, l’assemblée générale décide de fixer, sur recommandation du Conseil d’administration, et ce avec effet à partir de l’obtention de l’agrément bancaire par la coopérative, l’indemnité des administrateurs de la manière suivante :

1. Les membres exécutifs du Conseil d’administration ne reçoivent aucune indemnité dans la mesure où ils sont rémunérés dans le respect du maximum de tension salariale fixé par l’assemblée générale de 1 à 5 entre le salaire le plus bas et le plus important.

2. Les membres non-exécutifs du Conseil d’administration, du Comité d’audit et risque et du Comité de nomination et de rémunération sont indemnisés à concurrence d’un montant de 500 € htva par journée prestée.

La durée de prestations pour une réunion en ce compris leur préparation est fixée forfaitairement de la manière suivante :

  • pour le Conseil d’administration à 1,5 jours de travail par membre et 3 jours de travail pour le(la) Président(e) ;

  • pour le Comité de Nomination et de Rémunération à 1,5 jours de travail par membre et 2 jours de travail pour le(la) Président(e) ;

  • pour le Comité d’Audit et Risques, à 3 jours de travail par membre et 4,5 jours de travail pour le(la) Président(e).

Ce forfait couvre le temps de réunion, le temps de préparation de celle-ci ainsi que le temps nécessaire, entre deux réunions, pour se tenir informé et répondre aux sollicitations liées à la fonction. Lorsqu’un administrateur, administratrice ou un membre des comités spécialisés ne participe pas à une réunion ou se fait représenter, il ne perçoit pas d’indemnité. »

A noter que le Conseil National de la Coopération (auprès duquel NewB est agréé) prévoit que les administrateurs et administratrices peuvent être rémunéré·e·s pour autant que la rémunération des administrateurs·rice·s ne consiste pas en une participation aux bénéfices de NewB et soit fixée par l'assemblée générale. Dans les statuts, il est bien précisé, que c’est l’assemblée générale qui fixent les barèmes que les indemnités et les rémunérations qui doivent être respectés. C’est l’assemblée générale de septembre 2019 qui a aussi fixé les barèmes susmentionnés.

Le comité sociétal

Le comité sociétal est composé de 14 membres élus par l’assemblée générale et est en charge du contrôle du respect des valeurs de la banque coopérative. L’article 24 des statuts de la coopérative prévoit actuellement le principe de la gratuité des mandats des membres du comité sociétal.

Il existe déjà la banque éthique Triodos. Pourquoi créer une nouvelle banque ? En outre, Thierry Smets a travaillé pour Puilatco qui est aussi partenaire de Triodos pour la gestion des actifs. NewB va bien plus loin que Triodos & Puilaetico : Thierry Smets peut-il garantir qu'il incarnera la vision plus stricte qui correspond à celle de NewB ? 

NewB se distingue d’un acteur comme Triodos par plusieurs aspects. En voici quelques-uns :

  • NewB souhaite proposer un compte à vue éthique et durable avec une carte de paiement pour les particuliers et les professionnels en Belgique.

  • NewB est une coopérative et ce sont ses membres (coopérateurs et coopératrices) qui décident des grandes orientations de la future banque.

  • NewB est un acteur 100% belge.

  • NewB dispose d’une charte sociale et environnementale contrôlée par les coopérateurs et coopératrices par l’intermédiaire du Comité sociétal, organe unique dans le secteur bancaire composé de membre élus par l’AG.

  • NewB pratique un système de prix conscient pour les produits proposés aux particulier·e·s.

Le management dans son ensemble, en ce compris le CEO, travaille dans le cadre fixé par les orientations proposées par le conseil d’administration, celles votées à l’AG mais également par la charte sociale et environnementale de NewB.

Dans le cas des produits d’investissements qui seront proposés aux coopérateur·trice·s/client·e·s, ceux-ci seront gérés selon une politique d’investissement proposée par le management et validée par le conseil d’administration. Cette politique d’investissement devra s’inscrire dans le cadre de la charte, selon le principe de “comply or explain” (se conformer ou s’expliquer).

 

Nouveau CEO

Est-ce que Thierry Smets connaissait NewB avant d’y travailler ?  Est-il coopérateur de NewB ? Quelles sont les motivations de Thierry à diriger une banque réellement différente ?  Pouvez-vous nous en dire plus sur les intérêts de Thierry pour l’éthique ? Quelles sont les implications de Thierry Smets dans d’autres organisations ?

Dans une interview accordée au Tijd au lendemain de son élection à l’AG du 21 novembre 2020, Thierry Smets revenait sur ses motivations à rejoindre NewB.

“L’ancien CEO de Puilatco affiche un tournant marqué dans sa carrière écrit David Adriaen dans le Tjid du 24 novembre 2020 : il passe d’une banque de gestion de fortune à une banque qui veut “changer la banque pour de bon”.

Les gens qui me connaissent bien, dit Thierry Smets dans l’article, ont réagi de manière positive car ils savent depuis longtemps déjà- j'ai quitté la banque il y a 3 ans- que le monde bancaire n’était plus en phase avec mes valeurs. Quand le projet de NewB a commencé il y a 10 ans, je trouvais cela beau mais irréaliste. L’an passé, je ne croyais pas non plus que NewB allait parvenir à lever 30 millions d’euros lors de sa levée de fonds.” Thierry Smets avait encore beaucoup de questions avant de rencontrer l’équipe à l’été passé dans l’optique de remplacer Tom Olinger. Les conversations avec NewB lui ont permis de se rendre compte des possibilités d'obtenir quelque chose pour la rendre concrète.

“J'ai été convaincu par la qualité de l'équipe : ce ne sont pas des rêveurs mais des gens qui savent de quoi ils parlent. J'ai également sous-estimé la force des coopérateurs. Ils sont prêts à accepter un prix plus élevé moyennant notre engagement en faveur de la déontologie. Je souhaite mettre mon expérience dans le secteur bancaire au service du projet. Mais ce ne sera pas facile, reconnaît Smets. Nous allons commencer par un compte à vue et un compte épargne, mais en ces temps de taux d’intérêts bas, cela représente surtout des pertes. Tirer des revenus des commissions représente le défi financier le plus important.”  ADRIAENS David,“‘Vorig jaar dacht ook ik nog dat het niet zou lukken’”, De Tijd, 24/11/2020, disponible en ligne...

Concernant la deuxième question : Thierry Smets n’est pas encore coopérateur de NewB car les souscriptions pour devenir membre de la coopérative ne sont plus possibles pour le moment et ce, depuis un an déjà. Dès que ce sera à nouveau possible, Thierry s'engage bien évidement à devenir coopérateur de NewB.

Sur la question de la connaissance de Thierry Smets du monde associatif, Thierry revient sur ces expériences personnelles et reconnait que c’est encore un monde qu’il doit découvrir, qui est relativement nouveau pour lui. C’est d’ailleurs une des premières choses que Thierry a communiqué à l’équipe à son arrivée : sa volonté de découvrir davantage ce qui fait la base coopérative de NewB.

Entre la fin de son mandat de CEO chez Puilatco et NewB, Thierry s’est engagé comme administrateur à la clinique Saint-Jean et l’est toujours à ce jour. Il a également participé au lancement de l’asbl Goods to Give dont il est toujours membre bénévole du conseil consultatif aujourd’hui. Goods to Give est une association de redistribution aux personnes précarisées de biens invendus non périsables.

 

Pourquoi proposer une personne provenant du milieu bancaire privé comme nouveau CEO (Thierry Smets) en remplacement de Mr Olinger. La Belgique n'a t'elle pas assez de personnes compétentes et provenant des ONG, des ASBL ou des universités ? Pourquoi devons-nous seulement approuver ou désapprouver un candidat CEO au lieu de pouvoir choisir entre plusieurs candidats ?
La gestion d’une banque requiert une série de compétences bien spécifiques. En outre, toute personne qui souhaite diriger une banque doit être acceptée par la Banque nationale de Belgique qui valide ou non la candidature. “Cette personne doit justifier d’une expertise de haut niveau”, rappelait Bernard Bayot lors de l’assemblée générale du 21 novembre. Et être un·e directeur·trice d’une ONG ou d’une Asbl n’est pas suffisant pour occuper un tel poste. Il y a un certains nombre de conditions posées par le régulateur et heureusement, car on a aussi subi les conséquences de la mauvaise gestion des banques en 2008. En outre, en Belgique, les banques éthiques repésentent 0.8% du marché belge, il y a donc statistiquement 100 fois plus de chances de voir émaner des candidatures de banques traditionnelles que de banques éthiques.” Il n’est pas aisé de trouver des candidats ou candidates qui soit à la fois compétent·e·s et en phase avec les valeurs de notre projet. Proposer plus d’une personne aux suffrages n’aurait pas été chose aisée. Le processus de sélection de Thierry Smets s’est étendu sur plusieurs mois et a été mené par le CNR.  Pas le Conseil national de résistance mais bien le comité de nomination et de rémunération qui est composé de 4 membres du conseil d’administration, à savoir : Felipe Van Keirsblick de la CNE, Valérie Del Re, directrice de Greenpeace, Koen De Vidts, ex-Crélan et ancien employé de NewB et François Levie, président du Comité de nomination et de rémunération.

Techniquement, Thierry Smets a été désigné à titre provisoire par le Conseil d’administration mi-octobre sous réserve de l’approbation des autorités de contrôle (ce qui a été fait le 27 octobre) et sous réserve de l’approbation des coopérateurs et coopératrices lors de l’AG du 21 novembre 2020. L’AG du 21/11/2020 a approuvé la candidature de Thierry Smets à 100% par le collège des A et des C et à 95.68% par le collège B.

 
@Thierry Smets : Pensez-vous réalisable de faire fonctionner NewB comme proposé dans le projet de la Charte sociale et environnementale ?

La charte sociale et environnementale de NewB a été écrite par le comité sociétal et les membres de l’équipe opérationnelle de NewB comme le rappelaient Tine Dupré, membre du comité sociétal et Judith Van Parys, membre de l’équipe NewB à l’AG du 21 novembre. Le projet de charte a été également validé par le comité de direction et le conseil d’administration dans sa première mouture et telle qu’elle a été présentée à l’AG.

Oui j’aspire à ce que nous parvenions à mettre en place une banque avec tous les atouts mentionnés dans la charte. Bien sur, il s’agit d’une première mouture de la charte comme le précisait le comité sociétal lui-même. Il convient de suivre les indicateurs éthiques de la charte comme nous le ferons avec les indicateurs financiers. Nous veillerons a constamment ajuster vers le haut les principes pour se conformer à la réalité, aux attentes des coopérateur·trice·s et aux propositions du comité sociétal. C’est un travail que nous devrons mener ensemble pour parvenir à faire de NewB une vraie alternative éthique dans le secteur”, précise Thierry Smets en réponse à la question.

 

Les équilibres chez NewB

De nombreuses personnes ont exprimé leur inquiétude quant au déséquilibre en matière de langue et de genre au sein de l'équipe du NewB. Ces préoccupations sont justifiées et nous les partageons.

Lors de l'AG, il a pu sembler que le conseil d'administration de NewB était composé de trois hommes francophones tandis le comité social était constitué de quatre femmes. Ce n’est bien évidemment pas le cas.

Le conseil d'administration de notre coopérative est composé de 13 membres, dont trois font partie de l’exécutif - c'est-à-dire des employés du NewB - et dix non-exécutifs. Parmi eux, on compte trois néerlandophones et dix francophones, quatre femmes et neuf hommes. Ils viennent d'horizons différents, allant du secteur bancaire au mouvement social et de la protection des consommateur·rice·s à la transition écologique.

Le comité social est, pour sa part, composé de 14 membres qui se sont notamment présentés à dans une courte vidéo lors de l’assemblée générale. Il regroupe actuellement sept femmes et sept hommes, quatre néerlandophones et dix francophones. Sur scène, vous avez pu voir deux membres du comité sociétal, Amandine et Tine, répondre aux questions posées par Judith et Veerle, deux membres du personnel de NewB travaillant dans le département Vie Coopérative.

Même si ces équipes sont plus nombreuses et plus diverses que ce que l'on peut imaginer, nous ne pouvons pas ignorer le fait que la majorité de l’équipe NewB est composée d’hommes francophones pour le moment. Le recrutement d'une néerlandophone en tant que nouvelle CEO aurait été un pas dans la bonne direction.

Alors pourquoi n'ont-ils pas réussi ? Bernard Bayot l'a exprimé lors de l'Assemblée générale comme suit:

"Nous avons reçu une trentaine de candidatures pour remplacer Tom. Parmi eux, 10% étaient des femmes, ce qui est très peu.  En d'autres termes, il y avait une très forte probabilité mathématique que le nouveau PDG soit un homme - même si nous voulions trouver une femme. Apparemment, il y a beaucoup plus d'hommes que de femmes sur le marché du travail du monde bancaire.

Cela explique probablement pourquoi nous avons fini par choisir un homme, un homme qui, bien sûr, a toutes les qualifications requises. Il est important de souligner que nous avons vraiment fait de notre mieux et que le comité de nomination y a prêté beaucoup d'attention, mais il est impossible de forcer ce genre de choses".

Lorsqu'on lui a demandé si nous ne devrions pas regarder plus loin et en dehors du monde bancaire, Bernard a répondu que NewB avait besoin d'un CEO avec beaucoup d'expérience dans le monde bancaire, ce qui est également exigé par le régulateur bancaire afin d’éviter des catastrophes comme en 2008. Le fait que cette personne doive témoigner d’une expérience du monde bancaire implique de fortes chances que celle-ci soit issue d'une banque traditionnelle dans la mesure où les banques éthiques ne représentent que 0,8% du monde bancaire belge actuel. Finalement, nous ne pouvons que nous réjouir que des personnes issues du monde bancaire traditionnel choisissent de poursuivre leur carrière chez NewB.

Bernard Bayot conclut : "Le déséquilibre en matière de langue et de genre au sein de notre conseil d'administration est un point d'attention très important et nous veillerons à ce que les prochaines candidatures rétablissent l'équilibre dès que possible.

En outre, le NewB est tenu de le faire car le thème 15 de la Charte sociale et économique prévoit que

  • Dans ses procédures de sélection et de recrutement des employé·e·s, NewB suit différentes pratiques qui empêchent toute discrimination potentielle et favorisent la diversité et l'égalité des chances.

  • NewB prend des mesures positives pour équilibrer la diversité de son équipe. En cas de qualifications équivalentes, NewB encourage le recrutement de personnes issues de groupes sous-représentés.

  • NewB assure la diversité dans la composition du conseil d'administration et du comité social.

Il a aussi été noté, à juste titre, qu’un déséquilibre de langue est également présent parmi les coopératrices et coopérateurs de NewB. Alors qu'aux débuts de NewB, le ratio néerlandophones/francophones était à peu près de cinquante-cinquante, depuis la campagne de capitalisation, nous avons proportionnellement davantage de coopérateur·rice·s francophones. NewB devra donc également prendre certaines mesures afin de convaincre davantage de néerlandophones de rejoindre la coopérative.

Au-delà des candidat·e·s au conseil d'administration la durée la durée de leurs mandats a également soulevé certaines interrogations. Plusieurs coopérateur·rice·s se sont ainsi demandé·e·s si un mandat de 6 ans n’était pas trop long et si un mandat plus court ne permettrait pas de favoriser la diversité. Après réflexion, nous avons conclu qu'un choix conscient n'a jamais été fait par rapport à cette durée de 6 ans : il s'agit simplement de la durée maximale légale qui est donc mentionnée dans nos statuts. Le raccourcissement de cette durée peut donc certainement être envisagé.

Questions à propos des assurances

NewB va-t-elle proposer des assurances pour les véhicules de camping ?

Nous avons effectivement l’intention de proposer ce type d’assurance.

 

Si NewB est intermédiaire au niveau des produits d'assurance, quelle proportion de la prime payee par l'assuré·e revient à NewB ?

En tant qu’intermédiaire en assurance, NewB travaille avec plusieurs partenaires professionnels : Aedes (le gestionnaire) et le Groupe Monceau (l’assureur). Le montant de la commission perçue par NewB varie entre 15% et 22% du montant de la prime hors taxes en fonction des produits.

 

Monceau investit également les fonds collectés. Dans quelle mesure NewB a-t-elle son mot à dire à leur sujet. Cela suit-il les critères que NewB utilise pour les investissements ?

NewB n’a pas le pouvoir d’intervenir directement dans la politique d’investissement de ses partenaires.  Les montants limités que représentent les primes à ce jour ne permettent malheureusement pas d'avoir une influence sur la politique de placement des réserves de Monceau

 

Quel succès vos assurances Monceau rencontrent-elles ? Comptez-vous toujours sur elles pour faire des bénéfices ?

Les assurances sont au cœur du plan financier de NewB. Pour 2020 Il est prévu dans le prospectus distribué à l’occasion de l’augmentation de capital que la vente d’assurances représente la majorité des revenus de notre banque et en moyenne, sur les cinq premières années, les rentrées liées aux assurances devraient représenter pratiquement 40% des revenus de NewB.

Nous ne sommes pas encore arrivés à ce résultat mais nous ne doutons pas que le lancement des activités bancaires de notre coopérative augmente considérablement le nombre des contrats souscrit. Lors d’une précédente enquête à ce sujet, la majorité des participant·e·s avaient précisé qu’il ou elle ne comptait souscrire à une assurance NewB qu’une fois la banque lancée.

 

Pourquoi NewB a-t-elle choisi de travailler avec le groupe Monceau Assurance en tant qu’assureur ?

En 2015, nous avons pris contact avec de très nombreux acteurs dans le secteur des assurances pour pouvoir lancer nos propres solutions dans le domaine. La plupart de ceux-ci étaient localisés en Belgique. 4 d’entre eux répondaient à nos attentes en termes de valeurs et étaient d’accord d’établir un partenariat avec NewB.

Au final, nous avons choisi de travailler avec le groupe Monceau pour différentes raisons :

  1. Il s’agit d’un groupe mutualiste proche des valeurs et de la structure de NewB (les sociétaires participent à la vie de leur mutuelle : ils en sont les principaux acteurs, à la fois “propriétaires” et “clients”) ;

  2. Il s’agissait du seul acteur d’accord de développer une palette de solutions d’assurances spécifiques pour et avec NewB ;

  3. Monceau était le seul assureur d’accord de rejoindre NewB en tant que coopérateur « C » (investisseur institutionnel) et donc de s’impliquer dans la coopérative

La collaboration a ensuite été votée par les coopératrices et coopérateurs lors d’une l’assemblée générale.

 

Questions à Tom Olinger

 

Pourrait-on imaginer de désigner des administrateurs ou des administratrices par tirage au sort parmi des coopératrices et coopérateurs candidat·e·s?

« Nous sommes très attentifs au fait de maintenir un conseil d’administration qui se compose aussi de non-spécialistes de la banque. Nous pensons que nous avons actuellement un bon équilibre en la matière.

Nous suivons également avec intérêt ce qui se pratique par ailleurs en matière de tirage au sort pour désigner nos représentant·e·s.

Pour ce qui concerne un CA de banque, il y a toutefois un problème potentiel : nous devons démontrer à la BNB que chaque administrateur et administratrice apporte des connaissances et des expériences utilisables pour son activité au sein du CA. Le tirage au sort risque de compliquer le respect de cette exigence. Compliquer ne veut cependant pas dire impossible et nous intégrerons votre proposition dans nos prochaines réflexions. »(Tom Olinger)

Tom Olinger va-t-il rester “passif” au sein du conseil d'administration et exercer un autre travail ailleurs que chez NewB ?

“Je précise volontiers que je quitte le monde de la finance. Je n'exercerai à l'avenir plus d'activité professionnelle dans la banque ou dans la finance. La seule fonction dans la finance que je garde est celle d'administrateur non exécutif chez NewB. "Non exécutif" veut dire que je ne fais  plus partie de l'équipe opérationnelle, en charge de la gestion journalière. En tant que "non exécutif" je serai chargé au sein du CA, avec mes autres collègues, de l'élaboration de la stratégie et du contrôle de l'équipe exécutive de NewB. Ce rôle est défini par la loi, important et certainement pas "passif".” (Tom Olinger)

 

Questions au comité sociétal

 

Comment la composition du comité sociétal est-elle déterminée, comment se passe le processus de recrutement des membres ? Comment une certaine forme de diversité et de représentativité est-elle assurée ?

Lors du processus de sélection de juin 2020, les membres qui composaient le comité ont choisi d’élargir et diversifier le groupe alors composé de 5 membres. Un appel à candidature a été lancé au mois de février 2020 afin de recruter des nouveaux membres. Un jury composé de membres du comité et de représentant·e·s d’organisations coopérateur·trice·s de NewB  a analysé les différentes candidatures.

L’objectif de sélection était de créer des complémentarités entre les connaissances disponibles au sein du comité et également de garantir une représentativité des coopérateur·rice·s, ainsi qu’un équilibre linguistique et de genre.  Sur la base de ces critères le jury a sélectionné 11 nouveaux membres. Leurs candidatures ont ensuite été soumises au vote de l’AG de juin 2020.

 

Quelle est la durée des mandats des membres du comité sociétal ? Une rotation des membres est-elle prévue ?

La durée d’un mandat d’un·e membre du comité sociétal est de 3 ans. À la fin de son mandat, il ou elle peut se représenter. Il n’y a pas de limite prévue pour les renouvellements de mandat. Si un membre souhaite se représenter pour un nouveau mandat, sa candidature est alors soumise au même processus de sélection que pour un nouveau membre, la complémentarité entre les membres étant un élément essentiel. Les renouvellements de mandat sont soumis au vote à l’AG après le processus de sélection. 

 

Combien de personnes composent le comité sociétal ?

Les statuts ne déterminent pas un nombre maximal ou minimal de membres du Comité sociétal. Actuellement, le comité sociétal est composé de 14 personnes, toutes élues lors de l’AG. Le comité sociétal souhaite aussi de rester dans une dynamique collective qui permette, à la fois de faire des sous-groupes de travail et de rester dans une dynamique de groupe qui permette de réels échanges. Pour ce faire, nous avons arrêté le nombre de membres du comité sociétal à 16.    

 

Ne pourrions-nous pas imaginer qu’une partie des membres du comité sociétal soit tirée au sort parmi les coopérateurs et coopératrices de NewB ?

Être membre du comité implique un réel engagement en temps afin que le comité puisse remplir son rôle. Aussi, lors des 3 processus de sélections passés, les membres ont été sélectionnés sur la base d’une candidature adressée au comité. Le comité prend cependant note de la proposition qui sera discutée lors d’un prochain renouvellement des membres.

 

Pourquoi les membres du comité sociétal sont-ils/elles bénévoles ? En quoi est-ce que ça leur permet plus d’indépendance ? Tout travail ne mérite-t-il pas salaire ? Un défraiement est-il au moins prévu ?

La modification des statuts de l’AG de 2019 permet la rémunération des membres du comité sociétal. Cependant, actuellement, les membres ont choisi de façon collégiale de ne pas être rémunérés pour leurs tâches. Les membres ont fait ce choix pour souligner leur motivation et éviter de susciter un intérêt quelconque à s’impliquer dans le comité. Seuls leurs frais de déplacements pour les réunions sont remboursés. Les frais de fonctionnement du comité sont pris en charge par NewB. 

 

Quels sont les pouvoirs du comité sociétal ? Le comité peut-il par exemple s’opposer à une décision du Conseil d’administration ou à une décision d’investissement qui ne correspondrait pas aux valeurs de NewB ?

Le comité sociétal contrôle la mise en œuvre des valeurs de NewB dans le développement opérationnel de la banque et des différents produits. Son rôle peut être comparé à celui du réviseur d’entreprise qui contrôle les aspects comptables de la coopérative. Le comité contrôle a posteriori les activités du conseil d’administration, il n’a pas de droit de véto sur les décisions du Conseil d’administration qui décide de façon autonome selon les grandes orientations données par l’AG et dans le cadre des statuts et des missions qui lui sont confiés. 

 

 

Si le comité constate que la charte n’est pas respectée, quel est son pouvoir pour faire évoluer les chose dans la bonne direction ?

En cas de non-respect des valeurs, le comité sociétal peut interpeller à tout moment les différents organes de la coopérative, à savoir le Comité de direction ou le Conseil d’administration. Par ailleurs, le Comité sociétal avertit l’AG dans le cadre de son rapport annuel ou de toute autre forme qu’il décide opportun. Néanmoins, le comité préconise avant tout un dialogue structurel avec les différents organes afin de pouvoir prévenir tout écartement des valeurs dans le développement des produits et de la banque.

 

 

Ne faudrait-il pas décrire clairement le mandat du comité sociétal et faire voter le texte par l’Assemblée générale de sorte à ce que le comité sociétal dispose d’une fonction de contrôle contraignante ?

Le mandat du comité sociétal est donné par les statuts de la coopérative. Il a pour but de « contrôler le respect des valeurs mentionnées à l’article 3 » des statuts, à savoir les 13 valeurs sur lesquelles est fondé le projet bancaire. Pour mener à bien sa tâche il « soumet à l’approbation de l’assemblée générale une charte sociale et environnementale qui constitue la transposition opérationnelle des valeurs précitées ». La Charte donne le cadre pour que le comité puisse remplir son rôle de contrôle.

 

Pourquoi n’avons-nous pas reçu de rapport du comité sociétal avant l’Assemblée générale de novembre 2020 ?

Le comité sociétal est tenu de rédiger un rapport une fois par an lors l’AG ordinaire du mois juin. L’assemblée générale de novembre était une AG extraordinaire ne nécessitant pas la rédaction d’un rapport.

 

Comment, de quelles manières les informations seront transmises de la banque vers le comité sociétal pour vérifier le respect de la charte ? Et combien de fois par an ?

La Charte a été votée lors de l’AG en novembre. La manière dont les informations seront transmises vers le comité sociétal sera définie dans les prochains mois avec l’équipe opérationnelle sur base des indicateurs à la fois quantitatifs et qualitatifs mis en place.  Ces informations seront compilées pour en permettre l’analyse qui sera ensuite soumise à l’AG dans un rapport annuel.

 

Comment le comité sociétal organise-t-il sa prise de décision ?

Le comité sociétal a adopté un règlement d'ordre intérieur qui permet de donner un cadre à son fonctionnement. Les décisions du comité sociétal sont prises par l'ensemble des membres en réunion plénière. Les dossiers soumis à validation peuvent être préparés par des groupes de travail thématiques qui élaborent une proposition qui sera soumise à discussion puis validée en plénière. En principe, les décisions sont prises en consensus.  A la simple demande d'un membre, un vote peut être mis en place.  Les modalités de ce vote peuvent être réglées dans le règlement d'ordre intérieur (qui évolue dans le temps selon l'organisation du comité sociétal).

 

Comment les travaux de comité sociétal sont-il articulés avec ceux du conseil d’administration ?

Le comité sociétal souhaite interagir de manière constructive et structurée avec le conseil d’administration (CA) de NewB. Cette relation privilégiée spécifique à NewB, à la recherche de l’équilibre idéal qui nous permettra de rencontrer nos 13 valeurs à chaque étape du développement de la nouvelle banque, est déjà en œuvre au travers de différents process. A titre d’exemple: le comité sociétal a libre accès permanent à tous les documents du CA; des rencontres sont régulièrement organisées entre un/des membres du comité sociétal et le CEO;  nos invitations adressées aux membres du CA recueillent à chaque fois une réponse positive. Le comité sociétal s'étant élargi, nos chantiers nous amènent à entretenir des liens avec les différents membres de l’équipe, particulièrement autour de la mise en œuvre des indicateurs de la charte. Dans la relation avec le CA nous souhaitons encore renforcer l'information sur les projets de développement de la banque et de la politique d'assurance pour se doter d'un pouvoir de regard critique en amont des décisions. Pour la prochaine assemblée générale, nous partagerons avec vous les modalités pratiques finalisées de cette articulation ( partage d'informations, avis pertinents, compte-rendu, invitations ad-hoc et/ou récurrentes, demande d’informations, interpellations, …..). Ce point est pour nous une priorité et vos suggestions sont les bienvenues, particulièrement dans la phase actuelle d’implémentation de cette articulation entre le comité sociétal et le conseil d'administration"

 

 

Investissements

Pourquoi NewB doit-elle investir dans certains titres ou, autrement dit, acheter des obligations émises par des autorités publiques (états, régions, etc) ou des entreprises, ou investir dans les actions de certaines entreprises ?

En automne 2019, NewB a récolté 35 millions de capital. A ces 35 millions viendront bientôt s’ajouter les liquidités représentées par les dépôts sur les comptes à vue et comptes d’épargne. NewB souhaite revenir au métier bancaire de base, à savoir utiliser ses ressources (capital et dépôts sur les comptes) pour octroyer des crédits à des particuliers et des professionnels.

NewB ne peut pas légalement convertir toutes ses ressources en crédits car, en cas de retrait rapide et important des dépôts, NewB doit être en mesure de fournir à ses client·e·s de l’argent liquide immédiatement. Si l’ensemble de ses liquidités servait à financer des crédits (pour lesquels NewB doit déterminer une échéance de remboursement bien précise avec ses client·e·s), NewB ne serait pas en mesure de permettre les retraits ce qui signifierait une rupture de contrat de NewB. En outre, la collecte des dépôts et l’octroi de crédits ne se réalisent pas à la même vitesse. L’octroi d’un crédit nécessite de prendre le temps avec le/la client·e afin de lui proposer le crédit le plus adapté à ses besoins. Entre temps, NewB doit avoir la possibilité de gérer son excédent de liquidité qui émane des dépôts. C’est dans ce cadre que NewB est amené à investir une partie de ses ressources dans des valeurs (ou titres financiers) qui viennent constituer le portefeuille financier de NewB.

Quel pourcentage des ressources de NewB est attribué à ce portefeuille financier, et à l’octroi de crédits ? Y a-t-il des limites fixées ?

La politique d’investissement de NewB spécifie en effet des pourcentages. On peut retrouver cela dans le prospectus rédigé dans le cadre de l’offre de parts de NewB ayant eu lieu à l’automne 2019. En voici un extrait :

L'excédent de liquidité serait investi dans un portefeuille d'investissement à court et à long terme. Le total du portefeuille d'investissement (et des autres liquidités disponibles dans la banque) devrait, selon NewB, représenter au minimum 50% du total des actifs.

[…]

Les titres du portefeuille d’investissement peuvent être composés sans limitation de dettes d’émetteurs d’administrations nationaux, régionaux ou supranationaux et à hauteur maximum de 20% du total du bilan de dettes d’émetteurs corporate (entreprises), à l’exclusion de toute autre classe d’actif et notamment d’actions ou de titres structurés. Les émissions doivent être notées investment grade et être libellées en euros.

 

 

A noter : NewB est actuellement en train de réaliser un travail sur sa politique d’investissement, à la fois concernant les aspects purement financiers (types de titre, prise en compte des risques, pourcentage maximal, etc) et concernant les règles d’investissement socialement responsable.

Avant l’AG de novembre 2020, les statuts prévoyaient déjà la possibilité d’investir dans des titres émis par la Belgique et par le Luxembourg. Pourquoi le Luxembourg ?

Les statuts prévoyaient la possibilité d’investir dans des titres émis par le Luxembourg au motif que, parmi les 24 organisations fondatrices de NewB, figure Etika, association de droit luxembourgeois.

Pourquoi NewB a-t-elle souhaité élargir les catégories d’investissements autorisées, notamment aux titres émis par d’autres pays d’Europe ? N’est-ce pas suffisant d’investir dans des titres émis par les autorités publiques Belges ou Luxembourgeoises ? D’autant plus à un moment où la Belgique a besoin de fonds pour sa relance ?

L’idée est de disposer d’un plus large choix d’investissement pour veiller à une meilleure diversification du risque de contrepartie (c’est-à-dire risque de non-remboursement). Diversifier c’est ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Dans le cas où une entreprise ou un Etat dans lequel NewB a investi se trouve dans une situation un peu moins favorable, ce n’est pas l’entièreté du portefeuille qui est impacté, mais seulement une partie.

Autrement dit, en investissant dans des titres qui ne sont pas émis que par les autorités publiques belges et luxembourgeoise, cela permet à NewB de ne pas trop dépendre du sort financier de la Belgique et du Luxembourg. Il s’agit d’un aspect qui est tenu à l’œil par les autorités de contrôle. En tant que banque, NewB est également tenu à respecter des limites de concentration fixées par le régulateur.

D’autre part, pour pouvoir équilibrer correctement son bilan, il est important que NewB ait accès à divers actifs avec des taux d’intérêt et des maturités variés. Aujourd’hui, les obligations émises par les autorités publiques belges et luxembourgeoises ont des taux historiquement bas, voir négatifs. Si NewB investit uniquement dans des obligations avec ce type de taux, ça n’est pas financièrement tenable à long terme pour NewB. Dans ce cas pourquoi NewB investirait-elle dans ce type de titre ? Parce qu’il s’agit de titres extrêmement liquides et que NewB en a besoin pour atteindre, au niveau l’ensemble de son portefeuille, les ratios de liquidité imposés par la réglementation.

En élargissant les investissements autorisés, notamment aux titres émis par d’autres pays d’Europe, ne risquons-nous pas de perdre la dimension locale de la banque ? Ne pourrions-nous pas imaginer un pourcentage minimum pour les titres belges ou garantis en Belgique ?

La dimension locale sera au cœur de l’activité d’octroi de crédits, mais pour des raisons de diversification (voir notamment la réponse à la question ci-dessus) la dimension locale peut être difficilement observée pour le portefeuille financier.

 

N’est-ce pas risqué d’élargir les catégories dans lesquelles NewB peut investir, notamment aux titres émis par d’autres pays d’Europe, alors que NewB démarre à peine en tant que banque ?

La règle principale de la gestion des risques est la « diversification » et la résolution votée par l’AG rend justement cette diversification possible (voir réponse à la question 4 ci-dessus). De plus, comme l’activité crédits se focalisera sur la Belgique, le vote de cette résolution permet de faire en sorte que le bilan de NewB se diversifie vers d’autres pays par le biais de son portefeuille financier.

La décision de l’AG d’élargir, par le vote d’une résolution, les catégories de titres dans lesquels NewB peut investir vaut-elle de manière indéfinie dans le temps ou est-elle à durée déterminée ?

Comme la résolution ne prévoit pas de durée déterminée, la décision de l’AG vaut de manière indéfinie dans le temps.

Comment s’assure-t-on que les investissements réalisés par NewB dans le cadre de la gestion de son portefeuille financier ne finance pas des Etats qui ne respectent pas l’Etat de droit ou certaines valeurs fondamentales (par ex. la Pologne ou la Hongrie) ? Comment la liste de ces Etats est-elle définie ?

Les investissements réalisés par NewB dans le cadre de la gestion de son portefeuille financier devront être conformes à la charte et donc aux règles d’investissement socialement responsable évoquées dans la charte. La définition de ces règles « SRI » est d’une grande importance pour NewB et c’est pourquoi il est prévu de faire intervenir nos organisations membres (aux expertises diverses et variées) dans ce processus de définition (toujours en cours).

Il est fort probable que ces règles fassent référence à la liste noire de Financité, une liste qui compile les Etats et entreprises qui ne respectent pas les traités internationaux ratifiés par la Belgique dans les domaines des droits sociaux, des droits civils, du droit humanitaire, de l’environnement et de la gouvernance.

A noter : NewB a déjà annoncé que la Pologne et la Hongrie étaient dans l’état actuel des choses exclues de son univers d’investissement.

Comment NewB prendra-t-elle en compte le fait que l’Etat belge a été condamné récemment par la Cour européenne des droits de l’homme ?

Comme expliqué ci-dessous, lors de ses investissements, NewB devra veiller à ce que les émetteurs (entreprises ou Etats) soient conformes à ses règles en matière d’investissement socialement responsable. Ces règles sont en cours de rédaction et seront le fruit d’un processus de co-création avec les organisations membres de NewB. L’objet social de certaines de ces organisations étant justement de promouvoir les droits humains, NewB s’appuiera sur leurs expertises afin de trouver la meilleure voie entre ces considérations d’ordre éthique et ses besoins d’ordre financier

 

NewB dit qu’elle ne financera pas les armes, comment cela est-il conciliable avec des investissements dans des titres émis par la Belgique ou par la Région Wallonne quand on sait que la Région Wallonne détient 100% de la FN Herstal, une entreprises qui produits des armes ? Comment gérerez-vous ce genre de cas d’une manière générale ?

Il est clair que NewB ne financera pas directement la FN Herstal, ni aucune autre entreprise qui fabrique des armements. La FN Herstal n’est jamais qu’une entreprise qui se situe en région wallonne et ce n’est donc pas pour autant que NewB ne pourrait pas financer la région wallonne. La région wallonne s’est d’ailleurs engagée depuis 2 ans maintenant dans un processus d’investissement socialement responsable. Cela signifie que la région wallonne se fait noter (ou évaluer) par une agence de notation extérieure pour l’ensemble de ses activités. En effet, toute région dispose d’une série de compétences qu’elle met en œuvre de différentes manières. Une de ces manières est d’exercer ses activités en étant attentive à son impact social et environnemental. L’entreprise de notation aide donc la région wallonne être attentive à ses impacts et à s’améliorer. Cet élément (entre autres), ici pour la région wallonne mais cela est valable pour d’autres entités publiques, sera pris en compte par NewB pour prendre les décisions d’investissement.

NewB dit qu’elle ne va pas investir dans des états qui ne respectent l'état de droit. Va-t-elle également vérifier qu’elle n’investit pas dans des entités qui elles-mêmes investissement dans des états qui ne respectent pas l’état de droit ?

Les ambitions éthiques de NewB sont parfois mises à l’épreuve par la réalité. S’il est évident que NewB ne va pas investir dans des titres, par exemples, émis par la Pologne ou la Hongrie, pays qui actuellement refusent de conditionner les aides européennes au respect de l’Etat de droit, il est moins réaliste d’imaginer que NewB, avant d’investir dans une entreprise, vérifie que cette entreprise n’a pas investi dans des titres émis par la Pologne et la Hongrie, et garantit qu’elle n’investira pas dans le futur dans des titres émis par ces deux états.

Cela étant dit, NewB cherchera autant que faire se peut à utiliser ses ressources financières pour financer des entités qui sont proches des valeurs de NewB et ont à cœur de les diffuser.

NewB investira-t-elle dans d’autres coopératives ou dans des projets environnementaux, par exemple, dans les pays en voie de développement ?

Dans le cadre de la gestion de son excédent de liquidité, il est important que NewB investisse majoritairement dans des titres liquides, c’est-à-dire des titres que NewB pourra revendre rapidement en cas de besoin de liquidité (par exemple dans le cas où NewB fait face à un retrait important de dépôts par ses client·e·s). Les parts de coopératives, ou les projets évoqués dans la question ne seront probablement pas assez liquides pour que NewB puisse investissir dans ces projets dans le cadre de la gestion de son portefeuille financier.

C’est donc plutôt par le biais de son activité de crédit que NewB pourra être active dans le financement d’autres coopératives ou de projets tels qu’évoqués dans la question puisque NewB compte  parmi ses membres de nombreuses coopératives et de nombreuses organisations ayant des projets avec une plus-value sociétale.

NewB a-t-elle des projet d’investissement (ou de financement via l’octroi de crédit) en lien avec la lutte contre le Covid ?

Non, pas pour le moment.

NewB peut investir dans des titres garantis par les pouvoirs publics des Etats membre de l’Union Européenne ou par les institutions publiques de l’Union Européenne. Il peut donc s’agir de titre émis par certaines entreprises, dont des banques par exemple. Comment NewB garantit-elle que cet argent est utilisé conformément aux valeurs de NewB ?

Les investissements réalisés par NewB dans le cadre de la gestion de son portefeuille financier devront être conformes à la charte et donc aux règles d’investissement socialement responsable évoquées dans la charte. La définition de ces règles « ISR » est d’une grande importance pour NewB et c’est pourquoi il est prévu de faire intervenir nos organisations membres (aux expertises diverses et variées) dans ce processus qui toujours en cours.

NewB cite le label d’investissement socialement responsable de Febelfin, « Towards sustainability », dans la charte alors que celui-ci a été vivement critiqué par des organisations telles que Financité ou Fairfin. Comment expliquez-vous cela ?

Le label est cité parce qu’il fait partie des normes en matières d’ISR (Investissement Socialement Responsable) qui existent en Belgique. NewB ambitionne de se placer à un niveau plus élevé que ce label.

Comment les décisions d’investissement seront-elles prises ? Le comité sociétal jouera-t-il un rôle dans le processus, de validation par exemple ?

Les décisions seront prise par un comité au sein de NewB et devront être conformes à la politique d’investissement de NewB et aux règles d’investissement socialement responsable de NewB.

Il est important de préciser, d’une part, que la politique d’investissement est partiellement déterminée par l’assemblée générale des coopérateur·rice·s puisque c’est elle détermine les catégories de titres dans lesquels NewB peut investir et, d’autre part, que les règles d’investissement socialement responsable sont en cours de rédaction et seront co-créées avec plusieurs des organisations coopératrices de NewB. Il en découle que les choix d’investissement réalisés par le comité de direction devront être effectués dans un cadre qui est loin d’avoir été défini uniquement par l’équipe interne de NewB.

Concernant le comité sociétal, celui-ci est statutairement chargé du contrôle du respect des valeurs de NewB. Il pourra donc dans son rapport annuel émettre un avis sur la politique d’investissement pratiquée par NewB et sur son adéquation avec les valeurs de NewB.

Comment les choix d’investissement de NewB seront-ils communiqués aux coopérateurs et coopératrices ?

Il est prévu que le contenu du portefeuille soit rendu public. Cela se fera très probablement par le biais de publications régulières sur le site internet de NewB.

Quand est-il du risque de change si on investit dans des titres hors de la zones euro ? Ne devrions-nous pas restreindre les investissements à la zone euro ?

Les investissements réalisés dans le cadre de la gestion du portefeuille financier de NewB doivent être libellés en euro.

Quel est le rendement attendu par NewB pour les investissements réalisés dans des valeurs émises ou garanties par les pouvoirs publics des autres Etats de l’Union Européenne ?

Les différentes actions menées par la Banque Centrale Européenne (et par d’autres banques centrales) pour combattre les différentes crises depuis 2012, et en particulier le programme d’achat d’actifs (programme d’achat par les banques centrales d’obligation d’état, d’obligations sécurisées et d’obligations d’entreprises) ont fait baisser les taux à des niveaux très bas, presque sans exception, négatifs.Ceci a comme conséquence que le portefeuille d’investissement de NewB aura un rendement négatif, aussi longtemps que la BCE maintien cette politique de rachat d’actifs.

NewB prévoit de distribuer des fonds d’investissement. Comment ferez-vous pour vérifier que ces fonds financent une bonne cause, éthique, responsable, etc. ?

Les fonds qui seront distribués par NewB seront gérés par un gestionnaire externe dans le respect de la politique de gestion déterminée par NewB. C’est donc par le biais de la politique de gestion que NewB doit fixer les critères auxquels doivent satisfaire les titres. Ces critères sont, entre autres, les règles d’investissement socialement responsable de NewB.

NewB est actuellement en discussion avec différents partenaires potentiels.

66 (…) afin d’éviter un biais dans la sélection, NewB veille à ne pas se concentrer uniquement sur les entreprises qui ont les moyens financiers de publier des éléments d’informations sur les critères ESG, et prend la peine de se renseigner pour les entreprises de plus petites tailles. Question : comment ça fonctionnerait en pratique ? quels protocoles, critères et expertise interne ?

Ce processus doit encore être précisé. Nous proposons de revenir ultérieurement sur ce point.

Questions diverses

 

Comment NewB va-t-elle se positionner sur le plan de la transformation digitale, notamment vis-à-vis du Blockchain et de l’intelligence artificielle ?

Conformément à ses valeurs, NewB entend proposer des solutions simples, éprouvées et sécurisées répondant aux besoins de ses coopératrices et coopérateurs. L’usage d’une nouvelle technologie pourrait être intéressant si elle répondait à un besoin pour lequel il n’existe pas d’autre solution ou si elle apportait un avantage important.

 

Plus particulièrement pour le Blockchain : c’est une technologie intéressante pour partager de façon sécurisée des opérations (transactions, contrats, inscriptions, …) entre de nombreux acteurs. NewB suivra l’évolution du Blockchain avec attention et évaluera régulièrement l’opportunité d’y avoir recours ou pas.

 

Concernant l’intelligence artificielle, rien n’exclut a priori que cette technologie puisse un jour être utilisée pour nos besoins propres dans le but nous aider sur certains analyses complexes. Mais ce n’est pas le cas aujourd’hui.

 

Comment NewB va-t-elle survivre à la crise du coronavirus ?

La pandémie actuelle fait entrer l’économie belge et mondiale en récession et les banques sont appelées à jouer un rôle dans la relance de l’activité. Malgré son profil encore modeste, NewB entend apporter sa pierre à l’édifice. NewB compte faire de son mieux pour contribuer au redémarrage tout en restant cohérents avec nos principes, notamment en soutenant l’économie locale et les petits commerces physiques. Par ailleurs, la crise du coronavirus a probablement favorisé une prise de conscience en faveur de nos valeurs, en particulier celles de la simplicité, de la sobriété et de la durabilité. Le contexte pourrait donc être porteur pour une banque comme la nôtre.

 

Allez-vous faire attention, lors des animations et soirées que vous organisez, de vous rendre dans toutes les provinces du pays, en ce compris le Limbourg ?

Il est vrai que pour des raisons purement organisationnelles, nous avons omis plusieurs fois de nous rendre dans le Limbourg lors de nos soirées d’information. Loin de nous la volonté d’omettre cette province voire même d’avoir une approche Bruxello-centrée, nous nous engageons à représenter NewB dans toutes les provinces belges dès les prochains événements.

 

Qu'avez-vous à répondre aux questions que soulève le récent article « NewB : l’escroquerie en sarouel-cravate » ?

Nous répondons aux principales questions posées dans cet article dans nos différents  articles de blog qui font suite à l’AG.

 

La banque sera-t-elle accessible en français, néerlandais, allemand, voire anglais ?

Dans un premier temps, la banque sera accessible uniquement en néerlandais et en français. Toutefois, NewB est consciente de l’importance d’élargir progressivement le nombre de langues dans sa communication à des fins d’inclusion et de proximité.

Le thème 7 « Communication et marketing » stipule en ce sens que NewB s’engage à mettre en place un groupe de travail spécifique à l’élargissement du nombre de langues utilisées dans sa communication. Seront donc visées dans un premier temps l’allemand et l’anglais, mais d’autres langues omniprésentes en Belgique pourraient suivre dans la démarche.

 

Peut-on nous garantir que NewB restera strictement indépendante de Triodos ?

NewB est et restera totalement indépendante de la banque Triodos. Nous nous considérons comme des acteurs complémentaires sur le marché bancaire belge éthique mais avons une approche, une gouvernance et un business model bien différents.

 

Quelle sera la "dose" ou les supports de publicité à mettre en place pour permettre à NewB de se faire connaître, et afin d'atteindre la "taille critique" suffisante pour un fonctionnement optimal ?

Tout d’abord, NewB a l’ambition de rester sobre dans ses moyens en limitant son recours à la publicité payante. Dans cette optique, NewB privilégie énormément le bouche-à-oreille comme moyen de communication. Les organisations membres et les ambassadeur·rice·s de NewB constituent également un relai pour les messages importants de la coopérative et de ses membres. Cela n’exclut cependant pas l’usage de canaux de communication plus traditionnels et des campagnes de publicité payantes qui resteront sans doute nécessaires.

 

En ce qui concerne la taille critique à atteindre en termes de nombre de coopérateurs et de clients, vous pouvez consulter le prospectus de NewB publié lors de la campagne de capitalisation, et en particulier le plan d’affaires 2020-2024 à partir de la page 59. Vous y verrez notamment que d’ici décembre 2024, NewB prévoit de compter 350 organisations dans son collège A, 178.000 citoyens dans son collège B et 21.000.000€ de capital apporté par les institutionnels du collège C. Aujourd’hui, NewB compte 337 organisations A, 116.000 citoyens B et 12.200.000€ de capital des institutionnels C.

 

Comment NewB se situe-t-elle par rapport à la laïcité et l'indépendance par rapport aux mouvements religieux (comme l'anthroposophie par exemple) ?

NewB n’appartient à aucun mouvement philosophique en particulier. Même si certaines banques éthiques européennes trouvent leur origine dans le mouvement anthroposophe (c'est - ou cela a été le cas - de Triodos, mais aussi de La Nef en France, de la GLS en Allemagne ou la BAS en Suisse), NewB n’y est absolument pas affilié.  

 

Au contraire, NewB émane d'organisations de la société civile (Scouts, Oxfam, CNCD 11.11.11, associations de l'économie sociale,...) et n'a donc pas cet ancrage anthroposophique. Notre volonté est d'éveiller l'esprit critique et de donner aux coopératrices et coopérateurs les clefs pour comprendre ce qui est à l'œuvre dans une banque afin qu'ils et elles puissent en devenir acteurs et actrices. NewB espère avant tout une certaine émancipation citoyenne et aucune conviction politique, philosophique et ésotérique n'est de vigueur.

 

Quand a été fait l’appel à candidatures pour les nouveaux candidats au comité sociétal ?

L’appel à candidature a eu lieu au cours des mois de février-mars-avril 2020 et la nomination des 11 nouveaux candidats a été faite à l’assemblée générale de juin 2020.

 

L'annonce figurait en sujet numéro 2 de notre newsletter envoyée le 28 février 2020 aux 100.000 adresses e-mail de nos coopérateurs particuliers.

L'annonce figurait en sujet numéro 1 de notre newsletter envoyée le 3 mars dernier aux 340 organisations membres de NewB.

L'annonce a été publiée plusieurs fois sur les réseaux sociaux avec les autres "recrutements en cours", et spécifiquement sur le recrutement de nouveaux bénévoles pour le comité sociétal le 27 février 2020.

Un article de blog a été publié sur notre site et figurait dans l'onglet actualités (visible directement en arrivant sur notre site) pendant tout un temps.

 

NewB dispose-t-elle de la possibilité de création monétaire ex nihilo comme toutes les autres banques commerciales ?

Une banque, lorsqu’elle octroie un crédit et verse le montant de celui-ci sur le compte du client détenu auprès de la même banque, « crée » en effet fictivement de la monnaie (elle gonfle son bilan à l’actif et au passif du montant du prêt). L’alternative serait de verser le montant du prêt à une ou plusieurs contreparties externes (par exemple le notaire en cas d’achat d’un bien immobilier ou l’entrepreneur en cas de travaux de rénovation). Dans ce cas, il n’y a pas l’effet « gonflement » du bilan puisque l’argent sort de la banque.

 

A priori, NewB se laisse la possibilité de verser le montant sur le compte NewB du client mais cela sera encadré par une série de mesures qui visent à ce que l’argent ne reste pas sur le compte du client et soit réellement utilisé à ce pour quoi le crédit a été octroyé.

 

Est-ce que les employé·e·s de NewB sont screené·e·s sur base de leurs affinités politiques ou de leurs antécédents judiciaires ?

Tout·e nouvel·le employé·e doit faire preuve d’un casier judiciaire vierge lors de l’entrée en fonction. Par contre, aucun·e employé·e n’est tenu·e de divulguer ses affinités politiques. Cela ressort de la vie privée et ne peut en aucun cas constituer un facteur de discrimination.

 

Que se passe-t-il avec les parts coopératives souscrites par les coopérateur·rice·s ? Restent-elles dans NewB et est-il prévu de verser un dividende ?

Les parts coopératives constituent le capital de NewB et sont bloquées les 3 premières années après l’obtention de la licence bancaire datant de janvier 2020. Le plan financier de NewB prévoit des pertes les 4 premières années après l’obtention de la licence et aucun dividende ne peut être distribué endéans les 5 premières années.

A ce stade-ci, il n’y aucune indication précise sur l’éventuelle distribution d’un dividende après les 5 premières années. Toutefois, la charte sociale et environnementale de NewB prévoit « l’octroi d’un dividende à ses membres pour autant qu’il soit autorisé par les autorités de contrôle et par le conseil d’administration au regard de la santé de l’entreprise. » Ce dividende est, par ailleurs, plafonné à 6%. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter tous les détails dans le prospectus de la campagne de capitalisation de 2019.

 

Le besoin de marketing en Flandre est différent de celui de la Wallonie, comment l'aborder ? Existe-t-il des équipes ou des connaissances spécifiques à ces marchés ?

Nous sommes conscients que les messages au nord et au sud du pays ont parfois un impact différent. Il est également important de savoir que NewB veut maintenir l'intégrité de ses méthodes de marketing : l'objectif de nos campagnes de communication et de marketing est bien sûr de faire croître la coopérative, mais notre message se veut toujours didactique et transparent. Nous souhaitons également rester sobres en ce qui concerne les canaux de communication utilisés en ayant autant que possible recours au bouche à oreille et à nos canaux de communication propres. Dans cette logique, comme NewB compte actuellement beaucoup plus de coopératrices et coopérateurs francophones, il est normal que le message se propage plus lentement dans le nord du pays.

Nous sommes cependant attentif·ve·s à la situation et avons notamment engagé une collaboratrice néerlandophone supplémentaires pour notre communication afin de mieux adapter notre message.

 

Est-il possible de revendre ses parts coopératives ?

Comme indiqué dans le prospectus de la campagne de capitalisation menée en 2019 : il n’est pas possible de se voir rembourser ses parts entre le 31 janvier 2020 (date de l’obtention de la licence bancaire) et le 31 janvier 2023 (troisième anniversaire de l’obtention de cette licence). Au-delà de cette date, la démission d’un coopérateur doit être approuvée par le conseil d’administration et n’est autorisée que pendant les 6 premiers mois de l’exercice. Le montant remboursé correspond à la valeur intrinsèque de la part. Le montant est alors calculé en fonction du bilan de l’exercice au cours duquel le droit au remboursement a pris naissance.

 

Combien de personnes travaillent actuellement pour NewB et quelles sont les perspectives futures en matière de ressources humaines ?

Il y a actuellement environ 22 employés, 12 collaborateurs extérieurs temporaires et 3 indépendants. L’année 2020 a été marquée par de nombreux engagements et il y a encore beaucoup de postes à pourvoir. A moyen-terme, un défi pour NewB sera de trouver des employés fixes pour remplacer les collaborateurs extérieurs temporaires qui nous épaulent à ce stade de lancement de l’offre bancaire.

 

Où se trouvent les supports powerpoints utilisés lors de l’AG du 21 novembre dernier ?

Les Powerpoints ne sont pas en ligne mais vous pouvez les retrouver intégralement dans la retransmission de l’assemblée générale présente ici : NewB | Blog - Assemblée générale : ce qu'il faut en retenir

 

Que se passe-t-il avec mes parts acquises à titre professionnel si j’arrête mon activité ?

Si les parts ont été acquises au nom d’une société/association et que celle-ci est dissoute/liquidée, l’exclusion est prononcée par le conseil d’administration et NewB rembourse la valeur des parts comme déterminé à l’article 10 des statuts, donc en fonction du bilan de l’exercice au cours duquel le droit au remboursement a pris naissance, donc après l’AG qui statue sur le bilan.

Pour que le conseil d’administration prononce l’exclusion, il faut la preuve publiée au moniteur que la société est en liquidation/dissolution.

 

Quels efforts NewB fourniet-elle pour mettre à disposition des ressources documentaires afin que d'autres initiatives similaires puissent être lancées et développées ?

NewB communique en toute transparence sur l'évolution du projet et les étapes franchie. Beaucoup d'informations sur la façon dont la coopérative a opéré jusqu’ici sont déjà disponibles. Bien entendu, nous sommes heureux·ses de partager nos expériences avec les personnes et les organisations qui mettent en place des initiatives afin de promouvoir la transition.

Nous sommes toujours ouvert·e·s à toutes les questions et essayons d'y répondre du mieux que nous pouvons (comme dans le cas présent). Seule réserve : notre transparence s'arrête là où commencent les règles de protection de la vie privée. En d'autres termes, nous aimons communiquer sur tous les sujets possibles et sur la manière dont nous avons relevé les défis, pour autant que cette communication ne viole pas les lois sur la protection des données ou le secret bancaire et d'autres réglementations éventuelles.

 

À quoi correspondent les créances “autres » au code 41 des comptes annuels ? De l’argent prêté à qui, pourquoi ?

Il s’agit d’une réclamation auprès de l’administration fiscale liée à la récupération de la TVA.

 

À quoi correspond le code 8029 (annexe 6.1.1 des comptes annuels) ? Qu’est-ce qui a été acquis pour la somme de 315.887€ lors de l’exercice 2019 ?

Il s’agit d’investissements IT liés au développement de la future banque en ligne.

 

À quoi correspondent les 150€ visés au code 8365 (annexe 6.1.3 des comptes annuels), sachant que si le montant de cette acquisition est évidemment anecdotique en l’état, il pourrait augmenter subitement lors d’un prochain exercice ?

Il s’agit d’une garantie liée à un événement « NewB on tour » organisé lors de la campagne de capitalisation.

 

À quoi correspondent les 27000€ d’engagement à des entreprises liées, visés au code 9502 (annexe 6.6 des comptes annuels) ?

Il s’agit de la rémuneration du commissaire au compte Jean-Lous Prignon. Nous avons voulu les reprendre en toute transparence dans les comptes annuels.

 

Pourquoi NewB n’est pas encore passé devant un·e notaire pour inscrire les 35.000.000€ de souscriptions aux capitaux propres de NewB ?

Un acte authentique est, entre autres, nécessaire pour modifier les statuts. Pour obtenir la licence en tant qu’établissement de crédit, NewB devait notamment augmenter son capital fixe pour l’élever à un montant de 6.200.000 EUR. A cette fin, une modification des statuts a été effectuée et une résolution a été adoptée par l’Assemblée Générale de NewB et actée par un notaire.

 

Il n’y a, par contre, aucune obligation de passer par un notaire dans le cadre d’une levée de fonds et les 35.000.000 € levés lors de la campagne de capitalisation de 2019 ont bien été intégrés au capital de NewB dès l’obtention de la licence bancaire.