Etat du projet: où en sommes-nous?

                         

 

1.    La licence bancaire

La difficulté majeure pour obtenir la licence bancaire est finalement situation économique et financière, particulièrement illustrée avec la chute des taux d’intérêt. Dans cet environnement il est particulièrement difficile de lancer une nouvelle banque. Dans ce sens la décision de l'Assemblée générale du 13 décembre 2014 doit être apprécié : de lancer d'abord un certain nombre de produits durables et éthiques. Afin de tester notre capacité à répondre aux attentes des coopérateurs, et : tout aussi important : afin de générer des revenus et de renforcer notre attractivité auprès des investisseurs : les coopérateurs actuels et futurs. C’est ainsi que nous voulons poser les bases pour notre banque coopérative.
Et bien sûr nous restons attentifs à l’évolution de la réglementation, notamment concernant des règles spécifiques destinées aux banques coopératives. Nous poursuivons la mise à jour de nos calculs de plan d’affaire. Et nous sommes attentifs concernant l’intérêt que des investisseurs potentiels pourraient avoir dans des collaborations avec NewB.

2.    La Vie coopérative
Nous pensons pouvoir affirmer que, malgré les moyens relativement faibles, un travail assez conséquent et de qualité a été accompli par l'équipe des collaborateurs permanents, des ambassadeurs, des stewards, des administrateurs et des membres du comité, entre autre avec le NewB Tour, la présence sur les médias sociaux.   

3.    Les cartes
Actuellement, il y a quelques milliers  de cartes GOODPAY en circulation. Selon nos observations, dès que la carte est arrivée dans le portefeuille des coopérateurs, tout se déroule généralement parfaitement et ceux-ci sont fiers et heureux.
Le principal défi est désormais d'augmenter le nombre de coopérateurs qui commandent et utilisent la NewB Card. Nous devons convaincre notre base que la réussite d'un premier produit est une condition pour la création d'une nouvelle banque. En ce sens, l'avenir de NewB est entre les mains de nos coopérateurs.
La prochaine grande étape est la fameuse application « GOODPAY » que vous pourrez télécharger sur votre smartphone. s'agir du court terme.

4.    Acquiring
 Prochainement, NewB présentera, en collaboration avec notre partenaire PFS/EMS, un deuxième produit, appelé « Acquiring ». Nous pourrons ainsi proposer de traiter les transactions de paiement pour les commerçants, les organisations, les indépendants et les professions libérales.
Le vendeur utilisant une boutique en ligne ou un terminal de paiement doit, pour traiter et percevoir l'argent d'une vente, faire appel à une entreprise spécialisée qui permet que l'argent de la transaction par carte parvienne sur son compte. « GOODPAY for merchants » entend offrir ce service à de conditions intéressantes.  
Dans une première phase, nous prévoyons de traiter d'une part, les « transactions en ligne » des boutiques en ligne et d'autre part, l'acceptation de la GOODPAY prepaid Mastercard par les terminaux présents dans les magasins.


5.    Assurances avec le Groupe Monceau
D’ une enquête auprès de nos coopérateurs est ressorti qu'il existe un grand intérêt pour une gamme de produits d'assurances éthiques et durables. À l'issue de calculs quant à la faisabilité financière et à la rentabilité d'une telle piste, il s'est avéré que celle-ci était réalisable. Après des négociations avec 4 candidats et une décision de principe de l’AG nous avons décidé de nous lancer avec le groupe Monceau, comme « agent », ce qui implique que nous devrons mettre au point tout un système, engager du personnel spécifique et que nous pourrons orienter le contenu des polices. Cependant, les conditions définitives et la responsabilité finale concernant le produit, ainsi que l'évaluation du risque, relèveront toujours de Monceau, qui sera également garant de la couverture d'assurances.
Le groupe Monceau n'est pas une entreprise cotée en bourse, mais un groupe mutualiste. Ce statut offre davantage de possibilités, car le groupe est ouvert au lancement de produits novateurs (et éthiques) sur le marché belge.  Parce que ce projet s'inscrit dans le cadre de notre mission et parce que il existe un marché intéressé : le marché belge de l'assurance ne regorge pas de tels produits. A partir de septembre 2016 nous lançons un processus de « co-création » avec nos coopérateurs et Monceau.  
Dans le cadre de la collaboration le groupe Monceau a pris  une participation au capital de 10 millions d'euros. Quelle est la contrepartie de cet engagement ? Entre autres, que NewB s'engage à une exclusivité de 10 ans pour tous les produits que le groupe Monceau peut et veut proposer sur le marché de l'assurance de détail en Belgique. Il s'agit donc d'un engagement de longue haleine...

6.Academy
Ce produit repose sur le constat qu'il y a, dans la population belge, un déficit de connaissance et de compréhension de certains principes économiques et financiers. NewB a la volonté de développer des programmes interactifs téléchargeables et pratiques qui seront réservés aux coopérateurs à un tarif à portée de nos coopérateurs.